Le dialogue est rompu entre les rouleurs et le gouvernement

Vendredi 21 août: la grève des rouleurs persiste

Après la journée d'hier, jeudi 20 août, qui fût dense en négociations mais infructueuse en terme de résultats; le conflit persiste.
Réactions de Philippe Germain, le président du gouvernement et de Wilfrid Maï, le président de Contrakmine.
   

Natacha Cognard
Publié le , mis à jour le

Le conflit persiste. 


Plus d'une quinzaine de jours de grève et toujours pas de résultats.
Philippe Germain, le président de l'institution route des Artifices, s'étonnait ce matin de n'avoir toujours pas signé de protocole d'accord.  
Quant à Wilfried Maï, le président de Contrakmine, il demandait ce midi l'intervention d'un médiateur.
Pas d'avancée dans le dossier et des protagonistes qui campent sur leurs positions.

Ci-dessous, les images et les interviews signées Brigitte Whaap et Gaël Detcheverry