La balle tirée dans la vitre du bureau de Philippe Germain: le tir ne venait pas de la Province Sud

Le gouvernement de Nouvelle Calédonie
© NC1ère

Dans la nuit du 12 au 13 août, un coup de feu avait été tiré dans la façade du gouvernement de Nouvelle Calédonie, le bureau de Philippe Germain était visé. 
L'enquête judiciaire est toujours en cours et les experts scientifiques poursuivent leurs investigations pour savoir d'où provenait le tir.
  

Natacha Cognard
Publié le , mis à jour le

Le 13 août au matin, lors du 9 ème jour du conflit des rouleurs, Philippe Germain le président du gouvernement découvrait un impact de balle sur une vitre de son bureau. 
Ce qui l'avait incité à suspendre les négociations avec les rouleurs. Il faisait alors "appel à l'Etat afin qu'il prenne ses responsabilités".  

"On n'est plus dans le cadre d'un dialogue, on n'est plus dans un état de droit, on est dans un coup de force qui est organisé par des rouleurs et des mineurs qui veulent imposer à des institutions", a déclaré Philippe Germain. "J'ai fait preuve de beaucoup de patience et d'ouverture, pour tenter de régler ça par la dialogue. Maintenant on a dépassé les règles puisqu'ils tirent sur les institutions, ce n'est plus acceptable"














Selon Claire Lanet, la procureure de la République contactée ce matin; les investigations menées jusque là, permettent d'affirmer que le tir n'a pas été effectué depuis un immeuble en face du gouvernement. La balle n'a donc pas été tirée depuis la Province Sud. Les experts continuent leurs investigations, l'enquête se poursuit.