Lifou: une case détruite par un incendie à Luecilla

Infanticide à Païta
© NC1ère | Les corps de deux enfants avaient été retrouvés par les pompiers de Païta, à la baie Toro.

Plus de peur que de mal, à Lifou lundi soir: une case a pris feu à la tribu de Luecilla, détruisant toutes les affaires d’une délégation d'origine tahitienne invitée à un mariage. L'origine de l'incendie est accidentelle.

Malia-Losa Falelavaki (avec IP) Publié le , mis à jour le

La soixantaine de personnes d’origine tahitienne qui  se trouvait au moment de l’incendie  sur le site de la cérémonie, n’a plus de papiers d’identité, et ses affaires personnelles - vêtements, ordinateurs portables, appareils photo... ont été entièrement détruites. C'est apparemment une étincelle du feu qui brûlait au centre de la case, qui s'est communiqué à une natte - avant de se propager à l'ensemble de la construction, dont il ne reste rien.
Le nécessaire a été fait ce mardi matin au sein de la tribu pour venir en aide aux visiteurs. La délégation doit normalement revenir mercredi sur Nouméa.