Expulsion d'occupations illégales du domaine public à Poé

poé
© Valérie Jauneau NC1ère

Une quarantaine de gendarmes a expulsé ce jeudi matin une vingtaine de personnes qui occupaient illégalement le domaine public maritime de Poé. Cette action fait suite à un référé-expulsion rendu en juin par le tribunal administratif de Nouméa...

Valérie Jauneau (avec Isabelle Peltier) Publié le , mis à jour le

Les vingt personnes du clan Tein-Kareu, qui revendiquent ce coin de plage de Poé - sur lequel ils sont installés dans des baraquements depuis 2011, ont dû plier bagage ce matin. Ils se sont auparavant entretenus avec le commissaire délégué à la province Sud, venu sur place avec les forces de l'ordre, pour entendre notamment les consignes de sécurité. L'opération s'est déroulée dans le calme.

Le clan Tein-Kareu vivait là sans eau ni électricité

Les baraquements sont en cours de démontage. Les familles Tein-Kareu vivaient là sans eau ni électricité, avec juste un groupe électrogène. Elles n'ont pas accepté d'être relogées, et ont affirmé qu'elles reviendraient sur place après l'opération de ce jeudi matin. Une opération qui faisait suite à deux décisions de justice du tribunal administratif : l'une, de mars dernier, qui avait jugé illégale l'occupation du site par ces familles; et un référé-expulsion, en date de juin.