Dumbéa: les enfants dont les parents n'ont pas payé la facture, privés de cantine

Dumbéa
© NC1ère | Dumbéa

Les parents des enfants dont les factures de cantines n’ont toujours pas été réglées ont été priés de venir payer leurs arriérés, jeudi à l’heure du repas. Un tiers de ces parents est venu s’en acquitter...

Isabelle Peltier, Malia Noukouan Publié le , mis à jour le

Les enfants des parents qui n’ont pas réglé leurs arriérés, se sont vus servir jeudi une collation. Ce ne sera plus le cas à partir de vendredi, puisqu’ils seront sous le coup d’une suspension provisoire dans l’attente du règlement. Ils seront aussi, de fait, considérés comme externes : leurs parents devront venir les chercher à 11h30. Une mesure drastique, qui fait suite à de nombreuses relances restées sans suite. La Caisse des Ecoles de la ville de Dumbéa a fait face à 9 millions d’arriérés de cotisations non payées. Ces deux derniers jours, trois millions sont revenus dans les caisses. La mairie espère que les deux tiers des parents qui n’ont pas encore réglé la cantine de leurs enfants, le feront dans les prochains jours…
 

Le reportage à Dumbéa de Malia Noukouan

cantines reportage



Gisèle Napoléon est adjointe au maire de Dumbéa, en charge de la vie scolaire et de la Caisse des Ecoles. Elle est jointe par Isabelle Peltier.

napoleon itw