Semences de pommes de terre contaminées: la province Sud interpelle le gouvernement

conf p sud
© Martine Nollet | Philippe Michel et Nicolas Metzdorf ont remis en cause la fiabilité des services sanitaires après l'affaire de la contamination de semences de pommes de terre par la bactérie ralstonia.

L’exécutif de la province Sud monte au créneau pour interpeller le gouvernement sur l’affaire de la contamination par la bactérie ralstonia, d’une partie des lots de semences de pommes de terre importées d’Australie par l’OCEF...

Martine Nollet (avec Isabelle Peltier) Publié le , mis à jour le

Pour le président de la province Sud, Philippe Michel, cette affaire de semences contaminées remet en question la fiabilité du dispositif sanitaire et demande la mise en place d’un audit sur l’inspection sanitaire.

Les précisions de Nicolas Metzdorf, président de la commission du développement rural à la Province Sud. Il est au micro de Martine Nollet.

metzdorf itw


De son côté le gouvernement par la voix de Sonia Backes, se dit défavorable à un audit et rappelle que les services d’inspections sont régulièrement audités au niveau national, avec des résultats  positifs. La membre du gouvernement en charge notamment de l’agriculture affirme que la décision de mettre en place un audit, ou non, n’est pas du ressort de  la province Sud.

Les propos de Sonia Backes, en charge de l’agriculture, sont recueillis par Martine Nollet.

backes itw