Opération destruction d’explosif pour la Sécurité civile mardi matin à la Côte Blanche

Explosif securite civile
© Sécurité civile

Un litre d’acide picrique, un produit très instable susceptible d'exploser, a été retrouvé à l’Institut de Recherche et de Développement, l'IRD. C’est pourquoi un luxe de précaution a été pris pour le transport et la destruction de cette matière...

Jean-Paul Treuil (avec Isabelle Peltier) Publié le , mis à jour le

Un périmètre de sécurité a donc été installé dès 5h45 mardi matin entre la CPS, sur l'Anse Vata, et le centre des activités nautiques de la province Sud situé sur la promenade Vernier. Une quarantaine d’homme était engagée, dont quatre militaires du Nedex, le service Neutralisation, Enlèvement et Destruction d’Explosif, de l’armée. 

L’opération s’est terminée avec succès après deux heures d’intervention. L’explosif a été détruit sur un périmètre isolé de la Côte Blanche.

Les précisions de l’adjudant-chef Linossier, chef du bureau opérations et moyens de la Sécurité civile, chargé de la coordination de l’opération, au micro de Jean Paul Treuil.

linossier itw



 
 
 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête