Fusillade de Metz: les blessés toujours dans un état critique

fusillade de whoippy
© France Télévisions

Samedi 30 mai, à Woippy (Moselle) un homme en état d'ivresse a ouvert le feu en pleine rue. Une femme est décédée, plusieurs hommes sont grièvement blessés. L'auteur de la fusillade s’appelle Jean-Ludovic Gbetie; il est  né en 1966 à Nouméa, et est le père divorcé de quatre enfants.

NC 1ère avec Francetvinfo Publié le , mis à jour le

Il est 22 heures samedi 30 mai quand un habitant d'un quartier de la commune de Woippy rentre chez lui, soudain, il entend des coups de feu. C'est la panique dans le quartier. Un quart d'heure plus tard, l'auteur des coups de feu est interpellé par des policiers armés d'un taser. Le tireur sous l'emprise de l'alcool n'aurait selon les premiers éléments de l'enquête rien laissé au hasard.


Retour en images sur les faits avec Francetvinfo. A voir ici


Aurélie Mérot fait le point en direct du lieu du drame. L'homme interpellé est âgé de 49 ans. Il s'agit d'un ouvrier du bâtiment au chômage. Il est né Nouvelle-Calédonie, mais vivait dans ce quartier, "sans doute depuis peu de temps puisque les habitants avec qui nous avons discuté nous ont dit ne pas le connaître", rapporte la journaliste.

Extrait du journal de France 2 (20h dimanche 31 mai 2015)

 Cet homme était bien connu des services de police et de justice et notamment pour une condamnation en 2011 à cinq ans de prison pour agression sexuelle, violences et port d'armes illégal. Il aurait également été condamné pour conduite en état d'ivresse. Il devrait être mis en examen la semaine prochaine pour assassinat et tentative d'assassinat.