Banques: poursuite de la grève sur fond de négociations

banques grève
La grève des employés de banques dure depuis maintenant une semaine.

Le mouvement de grève des employés de banques se poursuit ce lundi dans l’attente d’une nouvelle rencontre entre l’intersyndicale et la Fédération Bancaire Française. Ce matin, plusieurs sociétés spécialisées dans la diffusion des moyens de paiement ont été bloquées.

Martin Charmasson (avec Isabelle Peltier) Publié le , mis à jour le

Le conflit, qui porte sur une revalorisation de 2% des salaires des employés du secteur bancaire, dure depuis maintenant une semaine. Ce lundi après-midi à 14 heures à la Direction du travail et de l’emploi, une nouvelle réunion se tiendra entre la FBF, la Fédération Bancaire Française, et l’intersyndicale des banques. Une condition cependant est exigée : que les accès des établissements et des sous-traitants soient libérés.

La CSB et Vigifonds débloqués

C’est désormais le cas. Ce lundi matin, la Calédonienne de Services Bancaires, qui fabrique notamment les chéquiers, a été bloquée de 6 heures à 8 heures avant l’intervention de la gendarmerie pour faire appliquer un référé d’expulsion.
Les salariés de Vigifonds de leur côté ont pu accéder à leurs locaux à 11 heures. Le directeur de l’entreprise de transport de fonds et de valeurs, Edouard Castaing, a fait part de l’inquiétude de ses 56 employés face à ces journées de travail perdues qu’il faudra rattraper, et de la perte de chiffre d’affaires.

Des syndicats toujours très mobilisés

Les syndicats eux restent très mobilisés. En métropole, une délégation du Soenc conduite par Didier Guénant-Jeanson et Milo Poaniewa aurais pris contact avec le cabinet du premier ministre, le ministère des Outremers et celui des Finances, au sujet de ce conflit bancaire. En Calédonie, les salariés des banques sont toujours mobilisés devant les agences.