Démarrage de l'enquête publique sur la centrale de la SLN

SLN
© NC1ère | Usine de la SLN

En Nouvelle-Calédonie, l’enquête publique sur la nouvelle centrale électrique de la SLN a démarré lundi, et doit se poursuivre jusqu'au 5 juin. Le grand public est invité à venir déposer ses remarques à l'annexe de la mairie de Nouméa. 

Jean-Paul Treuil (avec E.K.) Publié le

Le coup d’envoi concernant l’enquête publique sur la nouvelle centrale électrique de Doniambo a été donné lundi. L’enquête doit se poursuivre jusqu’au 5 juin. 
 
Les observations - négatives ou positives - seront recueillies par Henri Debarnot. Le commissaire enquêteur, qui a déjà instruit plusieurs enquêtes publiques sur le territoire, mais aussi en métropole sur les sites sensibles d’usines chimiques ou nucléaires, a été recruté par la Province pour établir un rapport, avec une liste de toutes les remarques concernant la centrale.
 
Les autorités de la Province Sud appliquent ainsi la règlementation du code de l'environnement, à la suite de la demande d'autorisation de la SLN d'exploiter sa nouvelle centrale à charbon de Doniambo.
 
Le public est invité à faire part de ses observations auprès du commissaire enquêteur, à l’annexe de la mairie de Nouméa, située quai Jules Ferry. 
 
« Chacun peut venir s’exprimer pendant les heures d’ouverture de la mairie, que je sois là ou que je ne sois pas là », explique Henri Debarnot. « J’encourage ceux qui auraient des difficultés à écrire ce qu’ils ont en tête : je suis à leur disposition pour le prendre. Je note les observations verbales, je lis à celui qui les a formulées ce que je viens d’écrire et s’il est d’accord, je les intègre dans les observations ». 
 
Ecoutez les propos d’Henri Debarnot au micro de NC1ère La Radio : 

ITW Debarnot 050515

 

Un dossier est accessible sur le site web de la Province Sud : www.province-sud.nc/consultations-publiques.