Le Caillou en campagne sur le bitume parisien

campagne nc paris
© NC Tourisme Point Sud

Nouvelle-Calédonie Tourisme Point Sud se lance à la conquête des touristes métropolitains. Une campagne de communication web étalée sur l’année 2015, avec une phase de « teasing » pour le moins marquante.

Lizzie Carboni
Publié le , mis à jour le

« Explorer les profondeurs ? Oui, mais avec un masque et un tuba ». A l’entrée du métro parisien, cette curieuse inscription, accompagnée du Cœur de Voh, est inscrite au sol. Signature d’un Calédonien en manque de son île ? Pas tout à fait.
 
Début avril, près de 150 inscriptions du genre ont été inscrites sur les trottoirs de la ville lumière, sans jamais révéler la destination. Le quartier Opéra, l’hôtel de ville ou encore la place de la Madeleine dans le quartier branché du Marais : le Caillou est présent à chaque foulée. 
 
A l’aide d’un pochoir, le karcher nettoie le bitume pour le rendre propre et inscrire ainsi le message sur le goudron. 
 
« Les messages changent selon l’endroit où l’inscription est faite. Celle des profondeurs sous-marines a été mise devant la bouche de métro par exemple », explique Cyril Gervais, attaché marketing à Nouvelle-Calédonie Tourisme Point Sud.  
 
Les messages sont accompagnées du hashtag #partirloin, qui a généré environ 300 publications et messages sur les réseaux sociaux  - Facebook, Twitter et Instagram - en seulement trois semaines.
 

A la conquête des métropolitains

Ces inscriptions qui ont envahi Paris ont pour objectif de voir augmenter la fréquentation du tourisme affinitaire venu de métropole, c’est à dire, les personnes qui viennent rendre visite à leur famille. 
 
« On a constaté que le tourisme français avait stagné voire régressé. En 2014, 36 545 métropolitains sont venus sur le territoire, soit une baisse de 6,7 % par rapport à 2013 », indique Cyril Gervais. 
 
C’est la première fois qu’une telle campagne est réalisée pour la métropole. L’Insee rapporte déjà le premier chiffre pour ce début 2015 : 5436 touristes métropolitains ont visité la Nouvelle-Calédonie, en janvier et février. 
 
La campagne de street-marketing s’accompagne aussi d’une campagne faite exclusivement sur le web, à l’aide de vidéos promotionnelles, diffusées tout au long de l’année. 
 
« Il est encore trop tôt pour faire un bilan sur l’achat de voyages, mais on attend rapidement une hausse de la notoriété », précise Cyril Gervais. 
 
Les premiers résultats de la campagne pourront être connus d’ici quelques mois.

 

 

L'actu en vidéo

Cette vidéo est indisponible pour le moment.

DEBAT CLE DE REPARTITION