Pour George Pau-Langevin, le gouvernement est un "partenaire impartial"

Ministre de l'Outre-Mer George Pau-Langevin
© La 1ère | George Pau-Langevin, Ministre de l'Outre-Mer

A la veille de la manifestation pour le maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la France, à l'appel du FPU et de l'UCF, la ministre des Outre-Mer George Pau-Langevin, a rappelé le "rôle impartial" de l'Etat sur la question calédonienne. 

Elif Kayi Publié le , mis à jour le

Le Front pour l’Unité (FPU) et l’Union pour la Calédonie dans la France (UCF) ont appelé à manifester vendredi 24 avril pour le maintien de la Calédonie dans la France, mais plus directement contre le gouvernement français, coupable selon les deux mouvements, de dérive indépendantiste. 
 
Jeudi matin, la ministre des Outre-Mer, George Pau-Langevin, intervenait à l’antenne de NC1ère Radio pour revenir sur la position de l’Etat sur la question calédonienne.  
 
« Le gouvernement se tient dans son rôle de partenaire impartial », a déclaré George Pau-Langevin. « Nous respectons assez scrupuleusement les termes de l’Accord de Nouméa et les avis du Conseil d’Etat qui nous ont été donnés ». 
 
La ministre est bien sûr revenue sur la question du projet de loi modifiant la loi organique et l’inscription automatique des natifs sur les listes électorales du référendum de sortie.
 
« Nous recherchons avec les partenaires une formulation qui soit susceptible à la fois de reprendre la volonté de tous les partenaires, mais qui soit conforme à ce que le Conseil d’Etat nous demande », a-t-elle expliqué. 
 
Le FPU et l’UCF, avaient accusé le gouvernement français de préparer «  une indépendance à marche forcée », par le biais notamment du « trucage des listes électorales ». Pour la ministre, ces termes sont « particulièrement excessifs ». « Nous voulons au contraire être dans une position qui respecte les uns et les autres, sans nous engager auprès de telle ou telle partie », a-t-elle poursuivi. 
 
« Aujourd’hui, nous n’avons absolument pas à préparer l’indépendance », tempère la ministre. « Il y a un scrutin qui est prévu, nous avons à le préparer dans les conditions qui soient le plus impartiales possibles ». 
 
Ecoutez l’intégralité de l’intervention de George Pau-Langevin au micro d’Angélique Souche pour NC1ère La Radio :
Ce contenu n'est plus disponible
« Visiblement, Madame Pau-Langevin cherche à calmer le jeu avant la grande manifestation prévue demain », a commenté Grégoire Bernut, porte-parole du Front pour l’Unité (FPU). « Cette manifestation est le signe qu’il faut maintenir la pression sur le gouvernement socialiste, dont l’attitude a été tout sauf équidistante ». 
 
Ecoutez l’intervention de Grégoire Bernut au micro de Malialosa Falelavaki pour NC1ère La Radio :

ITW Bernut 230415