Pas de bus cette semaine pour les élèves de Canala

Canala
© NC la 1ere | Panneau de Canala, image d'archives.

Depuis dimanche soir, les transporteurs scolaires de la commune de Canala, en Nouvelle-Calédonie, sont en grève en raison, entre autres, de factures impayées. La grève impacte 300 élèves de la commune.

Cédrick Wakahugneme (avec Elif Kayi) Publié le , mis à jour le

A Canala, les transporteurs scolaires sont en grève depuis dimanche. Parmi leurs revendications, ils réclament auprès la mairie de la commune le paiement des facteurs impayées de février et mars. 
 
Les transporteurs scolaires dénoncent aussi le fait que certains marchés n’ont été signés depuis la rentrée des classes. Cette situation fragilise la gestion du Groupement des Transporteurs de la commune.
 
Des contacts entre les grévistes et les autorités ont eu lieu depuis le début de la semaine. Les transporteurs seront reçus ce jeudi par le maire de Canala, Gilbert Tuiyénon. Les acteurs devront trouver au plus vite une solution, pour ne pas pénaliser encore une fois les élèves, qui ont déjà été absents à plusieurs reprises au cours des dernières semaines, lors des dernières précipitations.
 
« Beaucoup de nos entreprises ont du mal à faire face aux charges de fonctionnement, le carburant, l’entretien, etc », explique Julien Oujanou, Vice-Président du GIE Transport de Canala. Concernant la mairie, il explique être confiant dans l’issue de cette grève. « Ils ont fait un geste, donc nous sommes aussi prêts à faire un geste pour ne pas pénaliser les enfants ». 
 
Ecoutez la réaction de Julien Oujanou au micro de NC1ère : 

Canala ITW 230415

 

La situation affecte en effet l’ensemble des 300 élèves, qui utilisent chaque jour le bus comme pour se rendre dans les établissements scolaires. Depuis lundi, les élèves ont été obligés de se rendre à l’école par leurs propres moyens. Certains élèves n’ont d’ailleurs pas pu regagner les établissements de Nouméa, Païta, Houaïlou et Bourail. Une situation jugée insupportable par les parents d’élèves.