L'actu calédonienne en bref de ce jeudi 23 avril 2015

L'actu en bref (2015)
© NC 1ère
Thierry Belmont (avec E.K.) Publié le

Pour Gaël Yanno, le gouvernement français veut calmer le jeu 

Le président du Congrès de Nouvelle-Calédonie, Gaël Yanno, affirme avoir reçu des assurances du gouvernement français concernant l’inscription d’office de tous les natifs calédoniens sur les listes du référendum de sortie. Selon lui, le gouvernement souhaite calmer le jeu avant la grande manifestation prévue vendredi à Nouméa, à l’appel des formations politiques non-indépendantistes. Le président du Congrès qui a décollé de Paris mercredi soir effectue le voyage dans le même avion que Claude Bartolone, le président de l’Assemblée nationale qui arrive en visite officielle sur le territoire.

Le groupe UC FLNKS rappelle ses positions 

Pour le groupe UC FLNKS,  « l’inscription automatique des natifs n’est pas envisageable. » Le groupe politique rappelle que le processus de décolonisation en cours a été défini et accepté par tous les partis. UC FLNKS et Nationaliste affirme qu’il n’est pas souhaitable de revenir sur les accords passés, « scellés par une poignée de mains voulue mythique notamment par les partis non-indépendantistes ». En conclusion, le groupe exige le  respect et l’application des critères des corps électoraux pour l’établissement des listes électorales spéciales, par tous les partenaires de l’Accord de Nouméa, y compris l’Etat.
 

Calédonie Ensemble répond au RUMP 

Calédonie Ensemble a tenu à réagir aux propos de Cynthia Ligeard, tenus mercredi matin sur l’antenne de NC1ère. Interrogée sur la présence d’élus de Calédonie Ensemble dans le cortège de la marche de vendredi contre l’indépendance, la vice-présidente du Rassemblement-UMP et membre du gouvernement a parlé « de culot et de récupération ». Elle a ensuite conclu que « certaines personnalités politiques devraient s’abstenir, avoir un minimum d’honneur et de respect ». Propos jugés injurieux par Calédonie Ensemble. « Madame Ligeard n’a pas le monopole de la France ! », a estimé Philippe Dunoyer, porte-parole de Calédonie Ensemble. 

Grève des transporteurs scolaires à Canala 

Depuis dimanche, le transport d’enfants sur la commune de Canala n’est plus assuré. 300 élèves sont concernés. Les lycéens n’ont d’ailleurs pas pu rejoindre les établissements de scolaires de Nouméa. Les raisons de cette grève : les transporteurs réclament, entre autres, la régulation de factures impayées de février et mars, et dénoncent le fait que certains marchés n’aient pas été signés depuis la rentrée des classes. 

Le personnel calédonien d’Air France en grève depuis mercredi 

18 salariés sur la vingtaine que compte l’agence locale d’Air France sont réunis en intersyndicale USOENC et FO Transport devant le siège de la délégation. Ils demandent la révision de leurs salaires, après trois années de gel et de concessions, compte tenu notamment de l’augmentation du coût de la vie sur le territoire. Le préavis de grève avait été déposé fin février. Les discussions avec la direction n’ayant trouvé aucun consensus, les salariés ont décidé de se mettre en grève.

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête