Transport : la Calédonie sur la voie de l’énergie renouvelable

la voiture électrique
© NC 1ère

Les Calédoniens verront peut être, d’ici trois ans, ce petit bijou d’innovation, une voiture écologique, à énergie renouvelable, se promener dans les rues de la ville. Une première en Nouvelle-Calédonie.

Lizzie Carboni
Publié le , mis à jour le

Les associations de protection de l’environnent vont être ravies. Si le projet donne des résultats positifs, la petite citadine sera bientôt en service sur le territoire.
 
Cette voiture fonctionne à l’électricité mais contrairement aux modèles déjà existants, elle répond à un projet de réseau électrique intelligent : une borne de recharge électrique, des panneaux solaires et une émission de gaz à effet de serre propre.
 
"La voiture va faire l’objet d’une expérimentation pendant trois ans", explique Nathalie Kurek, chargée de communication chez Enercal. "Le principe de la voiture, c’est que l’énergie électrique nécessaire à son fonctionnement sera compensée par la recharge faite grâce aux panneaux solaires, installés sur le toit du carport".
 
L’expérimentation a déjà commencé et la citadine sera étudiée sous tous les angles : sa vitesse, le trajet effectué, le stationnement à l’ombre ou au soleil, etc. Les premiers résultats de l’étude sont attendus pour septembre 2015.
 
"Notre partenaire ERDF a déjà expérimenté tout cela en Europe, mais ce qui est intéressant c’est de savoir si elle fonctionne mieux ou moins bien dans un climat comme le nôtre", poursuit Nathalie Qurek. 
 
A l’avenir, Enercal pourrait envisager ce type de voiture pour équiper des flottes professionnelles, pour effectuer des trajets d’entreprises courts. Une idée qui correspondrait à l’autonomie de la voiture, soit 145 kilomètres. 
 
Retrouvez le reportage en images de Bernard Lassauce et Nicolas Fasquel pour NC 1ère :