Pouebo sous les eaux et vigilance orange sur la Côte Est

Inondations à Pouebo
© Privé - Simeï Nihlo Rita Victor

Les communes de Hienghène, Pouébo et Ouégoa, en Nouvelle-Calédonie, ont été placées sous vigilance orange en raison de fortes pluies et d’orages. La commune de Pouebo s'est réveillée vendredi matin sous les eaux. 

Michel Voisin (avec Elif Kayi) Publié le , mis à jour le

La Direction de la Sécurité Civile informe que les communes de Hienghène, Pouébo et Ouégoa ont été placées sous vigilance orange, en raison de fortes pluies et d’orages. Des pluies orageuses devraient en effet se produire jusqu'en milieu de journée. 
 
Un épisode de fortes pluies orageuses a déjà frappé la région de Pouebo dans la nuit de jeudi à vendredi. Les habitations en bordure de creek ont été inondées, avec parfois plus d’1,50 mètres d’eau à l’intérieur. Des témoignages indiquaient vendredi matin que le champ de foire communal s’était transformé en lac, la route se trouvant sous plus d’un mètre d'eau. Eau et électricité ont été coupées dans le village. 

Il ne pleut plus, mais l'eau continue cependant de monter sur Pouebo, qui se retrouve isolée. Les gendarmes ne peuvent pas non plus circuler, mais deux hélicoptères de la Sécurité Civile et de la gendarmerie sont à pied d'oeuvre, dans le cas où une évacuation serait nécessaire. 
 
La mairie de Pouebo a décidé de fermer les établissements scolaires de la commune pour toute la journée de vendredi. Vendredi matin, le collège accueillait toutefois encore les élèves pouvant s’y rendre. 
 
Sur la RPN 7, le pont entre Pouebo et Ouegoa s'est effondré, rendant la circulation impossible entre les deux villes. Des réparations provisoires doivent être effectués. 

Même situation entre les communes de Poum et Koumac, où le radier est inondé.
 
Le bac de la Ouaieme est quant à lui hors service, suite à la rupture de son câble. 
 
Un appel à la prudence a été lancé sur le réseau routier, qui risque d'être fortement perturbé en raison de la sortie des cours d'eau de leur lit.