Le Gouvernement va répartir ses portefeuilles

Gouvernement de Nouvelle-Calédonie
© NC1ère | Gouvernement de Nouvelle-Calédonie

Peu de changement attendu dans la répartition des portefeuilles du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, qui doit se dérouler vendredi matin. Avec toutefois, quelques exceptions. 

Angélique Souche Publié le

48 heures après son élection, Philippe Germain réunit le Gouvernement vendredi matin pour procéder à la répartition des secteurs. Le nouveau président a déjà annoncé son intention de reconduire chacun dans ses attributions. Un 14ème gouvernement dans la continuité, à quelques exceptions notables près.
 
A commencer par le président lui-même. Philippe Germain, a déjà prévenu : il entend conserver l’animation de l’économie, de la fiscalité, du commerce extérieur et des douanes. Mais il devrait aussi logiquement récupérer la responsabilité de la sécurité civile et de la coopération régionale. 
 
En revanche, il a déjà fait part de son intention de confier à Thierry Cornaille – qui est toujours le porte-parole -  les secteurs de l’énergie et de la communication audiovisuelle. 
 
Moins prévisible par contre, le président pourrait se voir attribuer le dossier du Médipôle, que Bernard Deladrière, désormais dans l’opposition, ne souhaiterait plus animer.
 
A noter aussi que, pour les mêmes raisons, la santé devrait passer sous l’autorité de Sonia Backès, qui conserve la protection sociale, le handicap, et l’agriculture. 
 
Glissement aussi du transport aérien qui devrait revenir à Gilbert Tuiyenon, lequel aurait laissé la sécurité routière à Cynthia Ligeard, l’ancienne présidente qui conserverait la fonction publique.
 
Le suspens demeure enfin concernant le portefeuille de la mine. Les discussions achoppaient encore jeudi soir entre l’Union Calédonienne (UC) et le Palika.