Pierre Frogier : "L'élection de Philippe Germain est la pire des choses"

frogier valls
© NC 1ère | Le sénateur Pierre Frogier ( Rassemblement-UMP)

Au lendemain de l'élection du président du Gouvernement de Nouvelle-Calédonie, les réactions hostiles se multiplient. Pour le président du Rassemblement-UMP, Pierre Frogier, celle-ci marque un "rapport de force". 

Elif Kayi (avec William Lecren) Publié le , mis à jour le

Après l’élection mercredi après-midi du nouveau président du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, Philippe Germain, les réactions dans le camp loyaliste se multiplient pour dénoncer cette élection. 
 
L’ancienne présidente du Gouvernement, Cynthia Ligeard (Rassemblement-UMP) avait immédiatement parlé de "trahison du camp loyaliste ". Pour Pierre Frogier, président du Rassemblement-UMP, cette élection est "la pire des choses". 
 
"Cela se fait par rapport de force, il n’y a plus de solidarité, il n’y a plus de collégialité. Ça augure mal pour la suite", a-t-il déclaré lors de la conférence de presse du parti, qui s’est tenue jeudi matin.
 
"Je suis convaincu que ce n’est plus la peine aujourd’hui de parler de la poignée de main entre Jacques Lafleur et Jean-Marie Tjibaou". 
 
Ecoutez l’intervention de Pierre Frogier au micro de William Lecren pour NC1ère : 

ITW Frogier 020415