Cyclone Pam au Vanuatu : des calédoniens auprès des sinistrés d’Erromango

erromango aide
© NC 1ère | A bord du catamaran, 1,5 tonne de vivres non périssables et du matériel de construction pour les sinistrés d'Erromango

Préparer une mission à la volée, dans l'urgence, sur des îles éloignées où les communications sont coupées, relève du parcours du combattant. Ce matin, une équipe de particuliers est partie en bateau aider les habitants d'Erromango.

Par Sheïma Riahi (avec Karine Arroyo) Publié le , mis à jour le

Outre les associations humanitaires qui ont été parmi les premiers à se rendre au Vanuatu pour participer aux opérations de secours, les calédoniens n’ont pas lésiné sur les moyens pour apporter des denrées alimentaires mais aussi un minimum de réconfort aux sinistrés. Ce matin, des particuliers ont quitté Port Moselle à Nouméa, pour se rendre par bateau sur l’île d’Erromango, la plus grande île de la province de Taféa, au sud de l’archipel.

Le Loire, catamaran de 47 pieds mis à disposition gratuitement, acheminera d’ici jeudi 1,5 tonne de vivres non périssables et du matériel de construction sur cette île. Des dons provenant de l’association Solidarité Tanna et récoltés sur l’ensemble du territoire. A bord du bateau Eric Meudal, skipper professionnel ; Eric Lavaur, propriétaire du bateau, et Viviane Behar-Baudrier, journaliste. Ils seront les premiers témoins du cyclone Pam à Erromango.

equipe erromango
© NC 1ere | Eric Meudal, Eric Lavaur et Viviane Behar-Baudrier arriveront jeudi à Erromango au Vanuatu

Sur place, les communications sont coupées mais le trio a tout prévu. Ils utiliseront un Isat phone, un téléphone satellitaire, seul cordon ombilical avec le reste du monde. Pour les aider dans leur mission humanitaire, les étudiants Vanuatais résidant à Nouméa leur ont donné des contacts précieux. Raymond Manuake, le Consul général du Vanuatu en Nouvelle-Calédonie, a également été très coopératif avec l’équipe. Il a notamment accéléré les démarches avec le Bureau Centralisateur de Port-Vila. Ce matin au moment du départ, difficile pour les trois aventuriers de cacher leurs émotions. Ils seront de retour à Nouméa dimanche soir, avec certainement tant de choses à raconter. Un autre bateau, le Baby Lou, partira demain à Erromango avec à son bord 2 tonnes de matériel. 

depart erromango
© NC 1ère | Beaucoup d'émotion ce matin au moment du départ pour Erromango





Appel aux entreprises calédoniennes

cci
© NC 1ère | 24 tonnes de ciment sont entreposées, depuis ce matin, au Port Autonome en attendant d'être acheminées vers Tanna

La CCI, la chambre de commerce et d'industrie a lancé à un appel aux entreprises calédoniennes afin de récupérer du matériel de construction pour l'île de Tanna. Ce matin, un camion a déposé dans un dock prêté par le Port Autonome, 24 tonnes de ciment. Les sociétés qui le souhaitent ont jusqu'à demain mercredi 17 heures pour déposer leurs dons. La CCI souhaite récupérer surtout des vis, des clous, des marteaux et des planches. Pour tout renseignement, contactez la 24 48 36.