Comment les élèves calédoniens vivent-ils les examens du baccalauréat ?

Epreuve du bac de philosophie à Lifou
© NC1ère | Epreuve du baccalauréat de philosophie au lycée Williama Haudra de Lifou

Les examens du baccalauréat ont débuté mercredi en Nouvelle-Calédonie avec l'épreuve de philosophie. Les équipes de NC1ère se sont rendus à Poindimié, Lifou et Païta pour recueillir les impressions des élèves et de leurs enseignants. 

Elif Kayi
Publié le , mis à jour le

Les épreuves du baccalauréat ont démarré mercredi en Nouvelle-Calédonie. Aux quatre coins du territoire, les élèves ont donc commencé à plancher. Au programme de cette journée : la philosophie. 
 
A Poindimié, au lycée Antoine Kela, les candidats étaient un peu tendu mercredi matin, avant le début de l’épreuve de philosophie, première matière au programme. « Stressé un peu, mais ça va », commente l’un d’entre eux. « Il faut se dire que c’est un examen comme les autres », poursuit une autre élève. Les consignes sont strictes : téléphones portables, sacs et trousses ne sont pas admis sur la table. 
 
Retrouvez le reportage en images à Poindimié pour NC1ère : 

 

A Lifou, c’est une petite centaine d’élèves, dont 76 en filière technologique et générale, qui s’est présentée mercredi matin au lycée polyvalent des îles loyauté Williama Haudra. On est loin ici des gros effectifs des établissements nouméens.
 
Retrouvez le reportage en images à Lifou de Thérèse Waia et Cédrix Michaux :

 

Il n’y a pas que pour les élèves à être stressés par les examens du baccalauréat. Du côté des professeurs, on ne chôme pas non plus à cette période de l’année. Des épreuves qui demandent beaucoup d’investissement personnel et de rigueur. « Cela fait bien un mois qu’on travaille sur toute cette organisation, les convocations des enseignant, les convocations des élèves… », commente Ghislaine Bellenguez, directrice du lycée privé Apollinaire Anova à Païta. 
 
Retrouvez le reportage en images à Païta de Sheïma Riahi et Gaël Detcheverry : 

 

« Suis-je responsable de mon bonheur ? », « Avons-nous d’autres droits que ceux que les lois nous accordent ? »… Voici des exemples de sujets pour l’épreuve du baccalauréat de philosophie. A Païta, les élèves pouvaient choisir le sujet suivant : « La force est-elle au fondement de l’Etat ? ». Alors, question politique, d’actualité ? « On a souvent l’impression que ce sont des sujets actuels. Mais en fait, ils sont intemporels », commente Annabelle Sialdella, professeur de philosophie, au micro de NC1ère.