Philippe Gomès:" François Hollande est prêt à apporter sa contribution au dialogue de manière constructive"

Gomès à Paris
© Outremer 1ère | Le député Philippe Gomès

Corps électoral, nickel et encore bien d'autres dossiers calédoniens ont été évoqués lors de la rencontre entre François Hollande. Le député Philippe Gomès a exprimé sa satisfaction à l'issue de cet entretien.

Angela Palmieri
Publié le , mis à jour le

"J'ai trouvé quelqu'un à l'écoute et cela m'a paru de bon augure pour ce déplacement  en Nouvelle-Calédonie". A l'issue de son entretien de 45mn avec François Hollande, Philippe Gomès semble avoir apprécié la capacité d'écoute du Président de la République ainsi que sa connaissance de la complexe Nouvelle-Calédonie.

Le député Philippe Gomès ( Calédonie Ensemble) affiche clairement sa volonté de ne pas vouloir  stigmatiser l'Etat socialiste. Une position très éloignée de celle du Front pour l'Unité-Rassemblement de Pierre Frogier et de l'Union pour la Calédonie dans la France de Gaël Yanno qui organiseront une manifestation le 17 novembre prochain lors de la visite du Chef de l'Etat en Nouvelle-Calédonie .

La réaction de Philippe Gomès à l'issue de son entretien avec François Hollande ( interrogé par nos confrères  
d'Outremer 1ère)

 


Par ailleurs, la ministre des Outre-mer, interrogée par le député Philippe Gomès, a confirmé à l'Assemblée Nationale que la construction d'un nouveau centre pénitentiaire à Koné était actée. C'est un dossier ancien sur lequel l'ensemble des groupes politiques est tombé d'accord a précisé George Pau Langevin en  insistant sur la nécessité de construire une telle infrastructure.