Nouveau clash dans l'affaire Prony-Pernod

clash prony pernod
© NC 1ère | La commission spéciale Prony-Pernod s'est réunie à la Province sud

La Commission Spéciale Prony Pernod annulée suite à un coup de théâtre! Alban Tremblier, ancien membre du cabinet et conseiller spécial pour les mines de l’ex-présidente de la Province Sud Cynthia Ligeard, a quitté ce vendredi l’hémicycle où il devait être auditionné par la Commission.

Par Isabelle Peltier ( avec A.P) Publié le , mis à jour le

Alban Tremblier a en effet affirmé, lors d’une déclaration préliminaire, que le document fourni du MOU, Memorandum of Understanding, qualifié d’accord occulte par l’actuelle majorité, et signé entre VALE Canada et la SPMSC, était un faux.
Ce faux, qui aurait été diffusé sur le site Internet de la province, et aux membres de la commission Prony -Pernod, ne permet pas, pour Alban Tremblier, la tenue de débats éclairés.
 
Philippe Michel (Calédonie Ensemble) dénonce quant à lui une manœuvre pour gagner du temps. Pour le président de la Province sud, le document diffusé par les services de la province avait été traité par un autre logiciel – d’où les parties manquantes. Philippe Michel a d’ailleurs annoncé qu’il allait porter plainte pour diffamation.
 
Lors de cette troisième réunion de la Commission Prony-Pernod, l’ancien conseiller spécial aux mines de la présidente de la Province sud, Alban Tremblier, devait être auditionné avec l’actuel secrétaire général de la Province sud Roger Kerjouan.Cette audition a donc été remise à vendredi prochain.
 
La commission spéciale d’enquête Prony Pernod est une émanation de la Province sud. Elle a été créée après l’annulation du protocole général d’accord - PGA - signé entre Vale, Eramet et la province Sud de Cynthia Ligeard ( Front pour l'Unité)par Philippe Michel, et a trois mois pour faire la lumière sur le PGA. ( Voir articles ci-dessous).