Vers une nouvelle filière en Nouvelle-Calédonie: les débuts prometteurs de la pisciculture

pisciculture nc
© NC 1ère

Le centre de développement en aquaculture marine de Koné est-il en passe de réussir son pari de lancer la pisciculture en Nouvelle-Calédonie? En tout cas, tous les espoirs sont permis car les premiers résultats sont encourageants.

Par Angéla Palmiéri avec Antoine Le Tenneur Publié le , mis à jour le

Le Centre Calédonien de Développement et de Transfert en Aquaculture Marine devait répondre à un cahier des charges très strict:
 
      -Choix d’espèces indigènes non invasives ( pouattes et loche-truites) en sachant qu'il est bien sûr interdit d’importer des espèces vivantes.
      -Le projet de pisciculture devait avoir déjà été expérimenté ailleurs. Il s’agit d’un   transfert de technologie et pas de la recherche.
      -Le projet devant être rentable. Il fallait que les poissons se vendent "bien" localement et à l’export. Il était donc inutile donc d’élever des picots, des saumonées ou des napoléons qui ont un prix trop faible sur le marché.
 
 
Chronologiquement,le centre de Foué a procédé comme suit :
 
2002:étude et choix des espèces à élever (pouattes et loche-truites)
2004: étude de faisabilité du projet
2008: actualisation de l’étude
2009-2011: construction des bâtiments
2012: lancement des opérations de "pêche" des poissons géniteurs
Fin 2012: première ponte
Fin 2013: deuxième ponte
Début 2014: transfert des premières générations de pouattes en cage au large de Touho
 
Aujourd’hui, le stock de géniteurs est de 350 kilos. En parallèle, le nombre de larves de pouattes a été multiplié par 4 entre 2013 et 2014.
Les premiers poissons d’élevage, sans doute des pouattes, seront sur le marché local en 2015 et ils seront bien sûr garantis sans "gratte"!
 
piscicultre nc 2
© NC 1ère

 

 
Au moment où a été réalisé ce reportage d'Antoine Le Tenneur et de Nicolas Fasquel de NC 1ère, les loche-truites refusaient de se reproduire en captivité.
Mais finalement, ce mardi, elles ont adopté le même comportement que les pouattes et ont pondu leurs premiers oeufs....
 

Visite guidée au centre de Foué à Koné