Dossier nickel du 7 octobre 2014: Pierre Gugliermina (SLN) "nous sommes tout à fait dans le processus qui a été prévu"

invité dossiers nickel 7 octobre
© NC 1ère

Pierre Gugliermina, directeur général de la SLN, était l'invité de la rubrique nickel du journal télévisé de NC 1ère.

Angela Palmieri
Publié le , mis à jour le

C'est le groupe français Eiffage qui a été retenu pour construire la future centrale au charbon qui doit alimenter en électricité l'usine de traitement de minerai de la Société Le Nickel (SLN), filiale d'Eramet.

100 milliards de francs cfp et 1000 emplois ce sont les chiffres de ce chantier dont le financement  ne sera bouclé qu'au second semestre 2015.


Malgré les inquiétudes des associations environnementales, le choix du charbon a été maintenu jusqu'au bout, avec le soutien ferme de l'Etat.  La SLN a pris l'engagement de réduire au maximum les effets polluants de sa future centrale électrique au charbon.

Selon les experts cet investissement a trop tardé, l'actuelle centrale au fioul montrant de sérieux signes de faiblesse.

Pierre Gugliermina, directeur général de la SLN, était l'invité d'Olivier Jonemann dans le Journal télévisé du 7 octobre 2014 de NC 1ère