Saint-Louis: 1ère rencontre avec les Montdoriens en colère pour Vincent Bouvier

bouvier-vincent-180814
© NC1ère

A peine arrivé, le nouveau Haut-Commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie Vincent Bouvier est entré dans le vif des dossiers en rencontrant, en marge du dépôt de gerbe, les représentants du collectif des Montdoriens en colère. Des habitants excédés par 3 mois de troubles à Saint-Louis.

Gonzague de La Bourdonnaye
Publié le , mis à jour le

Dépôt de gerbe à la place Bir Hakeim, rencontres protocolaires, la 1ère journée du nouveau Haut-Commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie aura été des plus classiques. A une exception près avec l'incursion d'une actualité brûlante dans un programme au départ millimétré. En marge du dépôt de gerbe, Vincent Bouvier est parti à la rencontre des responsables du collectif des Montdoriens en colère, venus lui faire part de l'inquiétude des habitants d'une commune directement touchée, depuis 3 mois, par les violences aux abords de la tribu de Saint-Louis.
Le nouveau représentant de l'Etat les a d'abord écoutés avant de leur affirmer que, dans ce dossier délicat, concertation, dialogue et fermeté n'étaient pas incompatibles. Les responsables du collectif, de leur côté, s'étonnent du silence assourdissant des politiques calédoniens sur le sujet.

Une rencontre, non prévue au programme officiel, à laquelle ont assisté Nadine Goapana, Robert Tamanogi et Michel Bouilliez (Montage: J.Bodenes):