Le bunchy top attaque le Grand Nord!

poum bunchy top
© NC1ère

La province nord n’est plus épargnée par le Bunchy Top. Plusieurs zones jusque là indemnes ont été identifiées. Depuis le début de l’année, le virus du bananier a fait son apparition à Poum.

Angela Palmieri
Publié le , mis à jour le

L’Association Arbofruit poursuit ses campagnes d’information et de sensibilisation auprès des particuliers et des producteurs.
A ce jour en province nord, il ne reste plus que quelques zones qui ne sont pas encore touchées par le bunchy top. Comme à Koumac où le virus transmis aux bananiers par un puceron est pour le moment quasi-inexistant...
 
Après Ouégoa en 2009 et Pouébo en 2012, c’est en avril dernier que le Bunchy Top fait son apparition à Poum sur la tribu de Tiabète...
 

Le reportage en province nord de Cédric Wakahugnème de Radio NC 1ère


reportage bunchy top nord


La maladie a provoqué la  destruction de milliers de bananiers. Des opérations qui ont un coût élevé dix ans après le début de l'épidémie en Nouvelle-Calédonie, il est encore difficile de chiffrer avec précision les dégâts du bunchy top.


Le point sur l'impact économique du bunchy top avec ce reportage réalisé fin 2013 par Nadine Goapana et Nicolas Fasquel.


Impact économique du Bunchy top