Saint-Louis: le ras le bol des Mont-Doriens

mobilisation Boulari
© NC 1ère

De nouveau bloqués à la hauteur de Saint-Louis ce lundi matin, les Mont-Doriens ont commencé leur semaine dans un climat de tension. Un motard a été agressé et plusieurs véhicules ont été caillassés, les habitants du Mont-Dore sont à bout de nerfs.

Angela Palmieri
Publié le , mis à jour le

Pourquoi les forces de l'ordre ne font rien ou presque? C'est la question qui revient sans arrêt dans les conversations des Mont-Doriens qui subissent les violences de Saint Louis au quotidien.
Depuis plusieurs semaines, la tension s'est aggravée aux abords de la "tribu aux portes de la ville", mais il ne faut pas se leurrer, ce n'est pas un phénomène exceptionnel, les caillassages ont toujours existé!
 
Les Mont-Doriens n'en peuvent plus d'avoir peur de passer devant Saint Louis, d'être régulièrement immobilisés sur la RP1 comme ce lundi matin car les forces de l'ordre ont du une nouvelle fois bloquer  la route pour contenir un "assaut" de caillasseurs...
 
Vendredi après-midi, dans la salle d'attente d'un  médecin de Nouméa, une dame âgée de 85 ans nous confiait qu'elle préférait annuler son rendez-vous plutôt que de prendre le "risque" de patienter encore un peu, terrorisée à l'idée de passer devant Saint-Louis à la nuit tombée! 
 
Les Mont-Doriens tentent de se mobiliser pour se faire entendre, en communiquant sur les réseaux sociaux mais aussi à travers une pétition ou encore en organisant des rassemblements comme celui de dimanche devant la mairie de Boulari. Ils réclament tout simplement le droit de circuler sans être mis en danger. La tension est vive et il n'est pas possible d'ignorer que cet "enlisement" pourrait finir par déclencher des réactions incontrôlées qui pourraient être violentes...
 

Emmanuel Le Bigot, une habitante du Mont-Dore, interrogée par Dave Wahéo-Hnasson et Robert Tamanogi.

Une enquête est en cours pour identifier les agresseurs du motard

"Il a été agressé assez durement, mais ne souffre pas de blessures physiques importantes", ce sont les faits décrits par la procureure de la République après l'agression samedi matin vers 8H30 d'un motard devant la tribu de Saint-Louis.
 

 

Plusieurs opérations sont en cours ce lundi matin à Saint Louis afin d’identifier et d’interpeller les auteurs de cette agression.
L’information a d’abord circulé sur internet avec le témoignage d’une automobiliste.
Alors qu’elle conduisait en direction de Yaté, au niveau de l’entrée de Saint-Louis, elle s’est retrouvée bloquée par un jeune adulte au milieu de la chaussée...
 

Un témoignage recueilli par Martin Charmasson.

Saint Louis témoignage motard

Au cours de la nuit dernière et tôt ce lundi matin, plusieurs véhicules ont été caillassés, le maire de Mont-Dore, Eric Gay, qui souhaite être reçu par les ministres de l'Intérieur et de l'Outre-mer est l'invité du journal radio de NC 1ère ce lundi midi.