L'élection sans surprise du 13e gouvernement de Nouvelle-Calédonie

gouvernement photo famille gouvernement
© NC 1ère

Le 13e gouvernement de Nouvelle-Calédonie a été élu par les membres du congrès. Conformément au contrat de gouvernance qui lie les partis non indépendantistes, c'est Cynthia Ligeard qui assumera la présidence de cette institution composée de onze membres, six "loyalistes" et cinq indépendantistes.

Angela Palmieri
Publié le , mis à jour le

L'élection des membres du nouveau gouvernement a été une formalité ce jeudi au congrès de la Nouvelle-Calédonie.
Les noms des membres du gouvernement étaient déjà connus depuis plusieurs jours, puisque les listes de candidats avaient été déposées sur le bureau du congrès et que le calcul de la répartition des voix n'était donc pas compliqué. La Nouvelle-Calédonie ayant la particularité juridique de confier aux 54 élus du congrès d'élire un gouvernement "consensuel" à la proportionnelle...
Comme lors de l'élection du président et du bureau du congrès, les indépendantistes n'ont pas joué la carte unitaire...

La composition du 13e gouvernement de Nouvelle-Calédonie


Philippe Germain(Calédonie Ensemble)
André-Jean Léopold (Calédonie Ensemble)
Thierry Cornaille (Calédonie Ensemble)
 
Cynthia Ligeard (Front pour l'unité-Rassemblement)
Bernard Deladrière (Front pour l'unité-Rassemblement)
 
Sonia Backès (Union pour la Calédonie dans la France)
 
Gilbert Tyuiénon (UC-FLNKS-Nationalistes)
Jean-Louis d'Anglebermes (UC-FLNKS-Nationalistes)
Anthony Lecren (UC-FLNKS-Nationalistes)

Déwé Gorodey (UNI-PALIKA)
Valentine Eurisouké(UNI-PALIKA)

suite photo famille gouv
© NC 1ère | De gauche à droite au premier plan, Jean-Louis d'Anglebermes, Anthony Lecren, André-Jean Léopold et Thierry Cornaille

Conformément au contrat  de gouvernance qui lie les trois partis non indépendantistes représentés dans les institutions, le Front pour l'Unité-Rassemblement, Calédonie Ensemble et l'Union pour la Calédonie dans la France, c'est l'ex-présidente de la province sud qui prend les rennes de ce 13e gouvernement.

Lors de son discours d'investiture, à ne pas confondre avec le discours de politique générale du gouvernement qui sera prononcé dans quelques semaines, Cynthia Ligeard a insisté sur la nécessité de rechercher en permanence "le consensus sans pour autant  renier nos convictions"...
 

L'intégralité du discours de Cynthia Ligeard, présidente du gouvernement de Nouvelle-Calédonie ( Images Claude Lindor et Nicolas Fasquel)


Seule anicroche à cette élection du gouvernement, l’absence de vice-président car comme ils l’avaient annoncé, les non-indépendantistes ont refusé de jouer les arbitres entre l'UC et le Palika.  Le désaccord entre les deux principales composantes du FLNKS étant toujours vivace , la présentation d'une candidature indépendantiste unique au poste de vice-président s'est avérée impossible...

La loi organique de l'Accord de Nouméa a prévu cette situation dont les conséquences sont plus d'ordre politique qu'institutionnel comme l'expliquait ce jeudi matin lors du direct de Radio NC 1ère, Patrice Jean, maître de conférences de Droit public.

itv patrice jean vice président