Entreprises : à quoi servent les conventions collectives ?

Conventions collectives
© NC1ère

En appelant mardi à la grève générale, l'USTKE entendait dénoncer les négociations en cours avec le patronat concernant les conventions collectives, aussi appelées "accords de branche", en Nouvelle-Calédonie. Petit retour sur la signification de ce type de conventions. 

Elif Kayi
Publié le , mis à jour le

Mardi, l’Union Syndicale des Travailleurs Kanak et des Exploités (USTKE) appelait à une grève générale. La mobilisation du syndicat visait les négociations en cours sur les conventions collectives ou "accords de branche". 
 
L’USTKE voulait ainsi protester contre la démarche du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), qui, selon lui, aurait décidé de mettre en place une politique de gel des salaires dans le privé.
 
Les accords de branche sont des textes contractuels signés entre les salariés et les employeurs pour un secteur d’activité donné. Le contenu traite entre autres des conditions de travail et des garanties sociales. 
 
Ces accords visent à "donner des règles communes à l’ensemble des entreprises qui appartiennent à ces secteurs d’activité", explique Magda Bonal-Turaud, directrice par intérim de la Direction du travail et de l’emploi. 
 
Ces accords concernent aussi les éventuelles revalorisations de salaires, point qui a conduit au mouvement de grève de mardi. 
 
Pour mieux cerner la portée des accords de branche en général, retrouvez les explications en images de Sheima Riahi et Philippe Huneau pour NC1ère :