Challenger ATP de Nouméa : Diez déjouera t'il les pronostics ?

Le Canadien Steven Diez
Le Canadien Steven Diez en finale du tournoi Challenger ATP de Nouméa

Steven Diez, finaliste à quatre reprises du tournoi Challenger ATP, s’est jusqu'à présent toujours incliné. Ce samedi, à partir de 15h45, l’outsider devra se surpasser pour battre le favori des internationaux de Nouvelle-Calédonie : Alejandro Falla. 

Martin Charmasson
Publié le , mis à jour le

Sur le papier, rien ne plaide pour lui. Steven Diez, 22 ans, est moins expérimenté que son adversaire, le trentenaire Alejandro Falla. 233ème à l’ATP, il est aussi moins bien classé que le Colombien, pensionnaire du Top 50 mondial en 2012 et redescendu en 99ème position. 

Pas très encourageant. D’autant que depuis le début du tournoi calédonien, et malgré un tableau plutôt abordable contre des joueurs de son niveau (Burquier 228ème, McGee 242ème), Diez a du se démener sur les courts du Ouen Toro. Le droitier a  concédé 40 jeux à ses rivaux contre un peu moins du double pour Falla (22).

Etonnamment, il s’est montré le plus expéditif contre le mieux classé d’entre eux, Père Riba. Un 126ème mondial battu sèchement 6-1, 6-3 en 8ème de finale. Un peu d’espoir donc, mais il faudra surmonter la pression. Le jeune loup a perdu ses quatre dernières finales du Challenger ATP, et s’est incliné à trois reprises sans prendre le moindre set.

Ce samedi, Steven Diez trouvera face à lui un tennisman « pas très puissant au service, mais qui donne très peu de points et se montre solide du fond du court », dixit le responsable du tournoi Gérard Winter. Le gaucher Alejandro Falla s’appuie en effet sur «un physique impressionnant pour couvrir sa ligne». Un Sud-Américain habitué aux grands tournois. Il s’est déjà retrouvé à deux reprises au 3ème tour de l’Open d’Australie, et a disputé un 8e de finale de finale à Roland Garros en 2011.