Air Calédonie International met les gaz sur l’Australie

aircalin marché australien
© NC 1ère

Aircalin a dévoilé sa nouvelle stratégie de développement tournée vers le marché régional. Première étape en 2014 avec 27 000 sièges supplémentaires vers l’Australie et l’ouverture de la ligne Nouméa / Melbourne, qui passera par l’intégration d’un 4e avion dans la flotte.

Par Angélique Souche Publié le , mis à jour le

Un appareil moyen courrier loué pendant six ans au groupe américain ILFC, c'est le choix de la compagnie aérienne internationale de Nouvelle-Calédonie.
 
L’acquisition d’un appareil neuf aurait nécessité au moins quatre ans d'attente et la mobilisation de plusieurs milliards de capitaux, contre un loyer de 30 millions de francs par mois dans l’option retenue. 
 
De plus, un A320 nouvelle génération beaucoup plus économe en carburant et donc intéressant à l’achat est annoncé sur le marché d’ici deux ans, et enfin la location est une option prudente, le temps en tout cas d’éprouver la pertinence de cette stratégie australienne.
 
Alors pourquoi cet intérêt pour le  pays-continent voisin ? 
 
Aircalin a décidé de jouer la carte collective et d'apporter ainsi sa contribution aux efforts concertés de l’ensemble des acteurs de l’industrie touristique calédonienne pour conquérir les marchés régionaux. Ainsi, l’offre de sièges vers l’Australie augmentera de 23% en 2014.
 
L’ouverture de la ligne sur Melbourne est prévue le 6 juin prochain à raison dans un premier temps de deux liaisons par semaine, avant de passer à trois fréquences hebdomadaires grâce à la mise en service du nouvel appareil au 3e trimestre 2014.

Aircalin s’est fixé pour commencer un objectif de 9 000 passagers annuels pour cette nouvelle destination. La compagnie entend poursuivre se déploiement régional en 2015 en mettant cette fois le cap sur la Nouvelle-Zélande.
 

Les précisions de Didier Tappero, le directeur général d'Aircalin.

aircalin marché australien