Affaire Boiteux: le tribunal administratif annule les sanctions prises contre la directrice des services fiscaux

annulation révocation Boiteux
© NC 1ère

Après le conseil d'état, c'est  le tribunal administratif qui a donné raison à Stéphanie Boiteux dans son bras de fer contre le gouvernement de Nouvelle-Calédonie.

Angela Palmieri
Publié le , mis à jour le

La sanction de révocation de l’ex-directrice des services fiscaux a été annulée par le tribunal administratif, sa rétrogradation et sa diminution de salaire n’ont donc plus lieu d’être. 
 
Stéphanie Boiteux avait été suspendue par le président du gouvernement le 30 mai dernier pour une intervention jugée déplacée lors d’une commission fiscalité au congrès de Nouvelle-Calédonie.
 
Le tribunal administratif lui a finalement donné raison et lui ouvre droit à une réintégration dans son poste.
 

Le reportage de Dave Wahéo-Hnasson et de Christian Sfalli de NC 1ère.

DMCloud:137603
L'affaire Boiteux
Le volet justice de cette affaire est encore loin d'être terminé puisque deux procédures sont toujours en cours: l'une pour dénonciation calomnieuse déposée par Stéphanie Boiteux et  l'autre pour violation du secret professionnel, déposée par le gouvernement de Nouvelle-Calédonie.
 
Enfin dans un communiqué, Calédonie Ensemble a commenté la décision du tribunal administratif de Nouméa en déclarant:"le tribunal a donc donné raison à Mme Boiteux sur toutes ses demandes. C’est une véritable gifle pour Harold Martin et Sonia Backès qui, au mépris du droit, avaient tout fait pour réduire au silence une fonctionnaire dont l’intégrité et le sens du service public les dérangent".