Deux nouveaux cas de zika en Nouvelle-Calédonie

suite épidémie zika
© NC 1ère

Deux nouveaux cas de zika ont été officiellement confirmés, ce mercredi, par la Direction des affaires sanitaires et sociales de Nouvelle-Calédonie. Ces personnes revenaient d'un voyage en Polynésie Française fortement touchée par ce virus transmis par le moustique.

Angela Palmieri
Publié le , mis à jour le

Une forte fièvre, des plaques rouges ou encore les yeux irrités, la plupart des symptômes provoqués par le zika ressemblent à ceux de la dengue.
Mais d'après les spécialistes de ce type de virus, le zika serait moins dangereux que les autres maladies transmises par le moustique.
 
Le zika, originaire d'Afrique, existe depuis plusieurs décennies de façon endémique en Asie. 
 
Dans nos régions jusque là protégées, le virus se développe à une vitesse vertigineuse car les populations insulaires ne sont absolument pas immunisées.
 
Deux nouveaux cas de zika ont donc été confirmés ce mercredi par la DASS de Nouvelle-Calédonie, ces personnes vivant à Nouméa viennent d'effectuer un voyage en Polynésie. Il s'agit donc de cas "importés" tout comme les trois premiers malades qui avaient été recensés à Nouméa, Moindou et Boulouparis.
 
Afin de limiter la propagation locale de ce nouveau virus, et en plus de la lutte antivectorielle déclenchée autour de chaque cas, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a mis en place une surveillance à l'arrivée des vols en provenance de la Polynésie Française.

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête