Assises: Ouverture du procès de Martial Karembeu, un drame sur fond d' alcool et de rivalités claniques à Canala

assises meurtre de canala
© NC 1ère

Programmé sur trois jours, ce procès qui s' ouvre ce mercredi à la cour d' assises de Nouméa est une affaire de rivalités claniques sur fond d' alcool. Dans le box des accusés, Martial Karembeu, 56 ans, poursuivi pour avoir tué Loleck Moughe d’un coup de fusil à Canala en 2010.

Par Caroline Moureaux Publié le , mis à jour le

C’est au cœur du village de Canala que le drame se produit le 2 novembre 2010 en fin d’après-midi.
Mais son origine remonte à un vieux différend entre deux clans en conflit depuis plusieurs années.
Déjà quelques jours plus tôt, une coutume de deuil avait été le théâtre d’affrontements et de dégradations de véhicules.
Ce mardi donc, un groupe de la tribu de Boakaine se rend chez le père de la future victime pour avoir des explications sur ces nouvelles violences.
 
La plupart des protagonistes sont selon les éléments de l’enquête, fortement alcoolisés.
En quittant les lieux,  ils s’arrêtent à la station-service pour acheter de la bière. Ils tombent sur Loleck et Stephen Moughe qu’ils prennent alors à partie.
Et c’est là que Martial Karembeu saisit son fusil de chasse et tire deux coups de feu, le premier en l’air, le second en direction de Loleck Moughe.
 
La victime reçoit la balle à bout portant en plein thorax et succombe rapidement à ses blessures.
Interpellé le lendemain matin, Martial Karembeu reconnaîtra les faits.
Mis en examen pour assassinat, les faits qui lui sont reprochés sont finalement requalifiés en homicide volontaire.
 
Il sera défendu aux assises par Maitre Arnon.
Les quatre personnes qui l’accompagnaient, un temps soupçonnées de complicité, ont finalement bénéficié d’un non-lieu. 
 

Le reportage de Sylvain Duchampt - Gaël Detcheverry - Michel Bouilliez .

DMCloud:106349
Délinquance à Canala