Pouembout: un dépit amoureux à l'origine du meurtre au fusil de Pouembout ?

pouembout-meurtre-270613

Un jeune homme de 25 ans a tiré, hier, à Pouembout (Province-Nord) sur sa concubine de 22 ans pour des raisons qui semblent passionnelles. Originaire de la tribu de Gohapin, à Poya, le meurtrier présumé est en garde à vue pour homicide volontaire.

GLB Publié le , mis à jour le

Pour une fois, l'alcool semble être absente du drame qui s'est joué hier à la tribu de Ouaté, une petite tribu située non loin du village de Pouembout (zone VKP, NORD) . Mais alors que s'est-il passé juste avant que les pompiers ne découvrent le corps sans vie de Philomène Meandu-Gorode? Une dispute semble avoir éclaté entre elle et son concubin, D. Win-Némou, âgé, lui, de 25 ans. Selon la Procureure de la République Claire LANET (LNC du 27 Juin 2013) le mobile exact de drame est encore inconnu mais "la gendarmerie a déclenché une enquête pour homicide involontaire".
Sur place, à Ouaté, c'est la consternation car personne ne connaissait vraiment ces deux jeunes issus de la tribu de Gohapin (commune de Poya) , située à plusieurs dizaines de kilomètres de là. Si l'on s'interroge encore sur les liens amoureux réels entre la victime et son meurtrier présumé, il est certain, en revanche, que leurs deux familles sont proches.
La garde à vue de D. Win-Némou devrait être prolongée aujourd'hui avant d'envisagzer, ultérieurement, une détention provisoire. Une autopsie du corps de la victime pourrait avoir lieu dans les heures qui viennent.