Le nickel rebondit avec l’appétit pour le risque

Nickel
© Photo Alain Jeannin | Minerai de nickel calédonien

Le cours du nickel, produit notamment en Nouvelle-Calédonie, a rebondi vendredi après avoir touché un creux de 12 mois jeudi, soutenu par les espoirs sur le commerce après l'annonce d'un nouveau cycle de discussions entre Washington et Pékin.
 

Alain Jeannin
Publié le , mis à jour le

L’annonce de la reprise des discussions commerciales a permis aux indices américains de repartir à la hausse, tout comme la Bourse des métaux de Londres qui a connu un rebond vendredi, encouragée par l'annonce de discussions en début de semaine prochaine entre Washington et Pékin sur le commerce. Un indicateur des services a également donné une image plus rassurante de la situation économique en Chine. Le secteur des services chinois a connu en décembre sa plus forte croissance en six mois.
La tendance a été nettement plus positive sur les places boursières chinoises, avec une clôture en hausse de 2,4 % pour l'indice CSI 300 des grandes capitalisations de Chine continentale et en progression de 2,24 % pour la Bourse de Hong Kong.

L'annonce d'un nouveau cycle de discussions lundi et mardi prochains entre le secrétaire adjoint au Commerce, Jeffrey Gerrish, et des représentants chinois à Pékin a rassuré les investisseurs, inquiets de l'impact de plus en plus perceptible des tensions commerciales sur l'économie mondiale et le négoce des matières premières. Le Premier ministre chinois Li Keqiang a indiqué vendredi que la Chine allait abaisser le coefficient des réserves obligatoires ainsi que les taxes et prélèvements, dans un contexte de ralentissement de la deuxième économie mondiale.

"Les importations de minerai de nickel dans les ports chinois ont diminué de 260.000 tonnes par rapport à la semaine dernière" indique une statistique publiée par le Shanghai Metals Market (SMM).

Malgré cela, les métaux de base côtés à Londres et à Shanghai ont choisi de faire preuve d’optimisme. Ils se sont ralliés à la hausse des marchés après l’annonce de la reprise des négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine et de la baisse des taxes imposée par Pékin. Enfin, la baisse du dollar, les prix du nickel au LME sont fixés en billets verts, a permis aux investisseurs chinois d’effectuer des achats de métal à bon compte.

Sur le LME, la tonne de nickel pour livraison dans trois mois s’échangeait à 11.052 dollars la tonne, "tendance achat fort"  vendredi à 15 h 00 GMT. Le nickel progressait de 1,56 % et gagnait 3,07 % sur la semaine. Le Bloomberg Commodities Index, qui compile le rendement de 22 contrats à terme de matières premières progresse de 0,93 %.
Eramet, 57,50 EUR, +2,68 % Glencore, 282 GBP, +4,97 % Vale, 13,47 USD, +5,03 %