Mondial 2019 : Delphine Cascarino, la jumelle qui court vite [Portrait]

Attaquante à l’OL, comme Wendie Renard, Delphine Cascarino, affiche un palmarès spectaculaire. La Guadeloupéenne sera, sans nul doute, l’une de pièces maitresses de l’équipe de France de Corinne Diacre, même si elle regrette que sa soeur jumelle n'ait pas été sélectionnée. 
 

Cécile Baquey
Publié le , mis à jour le

A 22 ans, Delphine Cascarino accomplit son rêve : participer à une coupe du monde de football à domicile. Depuis l’âge de 15 ans, elle n’a aucun doute, le football est sa passion. Son seul regret : la non sélection en équipe de France de sa sœur jumelle, Estelle Cascarino.


#Les jumelles Cascarino

Les jumelles Cascarino ont grandi ensemble dans le monde du football. Toutes les deux ont embrassé une carrière professionnelle. Estelle évolue au Paris FC. "Ma jumelle, elle est plus extravertie et plus combative. Moi, je suis plus rapide. Elle va me manquer. Elle va continuer à travailler pour nous retrouver dans les prochaines échéances", confie Delphine Cascarino à Mickaël Bastide de France Ô.
 
Estelle et Delphine Cascarino
© FFF / DR | Estelle et Delphine Cascarino
 

Sa passion pour le football remonte à son enfance. A 9 ans, Delphine Cascarino s’inscrit dans un club de garçons.

J’ai commencé à jouer dans la cour de récréation à l’école avec mes camarades de classe et ma sœur jumelle. On était hyperactives. Avec mon grand-frère, on jouait à la maison. Au début, nos parents nous ont inscrits au rugby, puis on a opté pour le football. 

 

#L’Olympique lyonnais

Delphine Cascarino a très vite rejoint l’Olympique lyonnais, le club dont elle rêvait, dynamique et formateur. "Je suis à Lyon depuis 12-13 ans, j’y suis habituée, c’est ma maison là-bas", avoue l’attaquante, même si elle aimerait bien être titulaire toute une saison.

Il y a quelques jours une bande dessinée sur l’OL est sortie. Elle est signée Laurent Cascarino, le père des sœurs Cascarino qui est à la fois écrivain et scénariste. La BD s’intitule "Team d'attaque : sauvé par le Gone !". Delphine est bien sûr représentée dans l’œuvre de son père.
 

Le 18 mai dernier Delphine Cascarino et Wendie Renard, sa coéquipière martiniquaise remportaient la Ligue des champions. Une grande fierté. Delphine Cascarino peut aussi se targuer d’avoir déjà gagné une coupe du monde en 2016 avec les moins de 20 ans. "C’était une immense joie. L’idée de donner une belle image de la France et de la femme, c’est important pour moi", déclare-t-elle à France Ô.
 

Quand on atteint ce niveau, le plus dur c’est d’y rester. Il faut du travail de la persévérance et Delphine Cascarino n’en manque pas. "Faire du foot m’a aidé à devenir mature assez vite. Avec ma sœur, on a dû partir tôt de la maison. Il a fallu s’adapter, être autonome".
 

#La Guadeloupe

Les sœurs Cascarino ont grandi à Saint-Priest, à 20 km au sud de Lyon. La Guadeloupe, est l’île natale de leur mère. "Je m’y suis rendue une fois à l’âge de 3 ans et une fois l’an dernier. J’ai appris à connaître mon île que je ne connaissais pas trop. Ma mère, elle, n’était pas rentrée depuis 18 ans. C’est une belle île et j’espère qu’on va la préserver".
 

#Coupe du monde

Dans cette coupe du monde, Delphine Cascarino ne compte pas faire de la figuration. "Déjà, j’espère jouer et marquer un but. On a pour objectif de gagner", annonce clairement l’attaquante.

Le football féminin évolue "vite et bien", selon la jeune guadeloupéenne. "On sent une ferveur". Delphine Cascarino ne milite pas, pour l’instant, en faveur de l’égalité des salaires dans le football. Ce n’est pas sa priorité. Elle souhaite d’abord avoir "la même reconnaissance" que les garçons. "On espère que les mentalités vont évoluer", déclare-t-elle. Née un 5 février comme Christiano Ronaldo et Neymar, Delphine Cascarino a déjà tout d’une grande.
 

Delphine Cascarino en 4 points
  • Âge : 22 ans.
  • Taille : 1,65 m.
  • Poste : attaquante.
  • Club : Olympique Lyonnais.