Mondial 2019 : l'incontournable Wendie Renard, héroïne du premier tour de la Coupe du monde

Wendie renard
© Franck Fife/AFP

La Martiniquaise Wendie Renard a marqué de son empreinte les trois premiers matchs de l'équipe de France en Coupe du monde. La défenseure est jusqu'à présent troisième au classement des buteurs de la compétition. 

La1ere.fr Publié le , mis à jour le

La footballeuse de 28 ans, originaire de Schoelcher, est la figure incontournable de l'équipe de France de football, à l'issue de ce premier tour de Coupe du monde. La défenseure martiniquaise des Bleues est troisième au classement des buteurs de la compétition, avec trois buts inscrits : deux lors du match d'ouverture face à la Corée du sud, et le penalty de la victoire, lundi 17 juin, face au Nigéria.

 

Un penalty à suspense

Elle a dû s'y reprendre à deux reprises, après un premier tir sur le poteau. Ce premier penalty a finalement été invalidé par l'arbitre de la rencontre car la gardienne du Nigeria avait bougé trop rapidement lors de la frappe. A sa deuxième tentative, Wendie Renard n'a pas flanché. Un courage salué par la sélectionneure Corinne Diacre : 

Sur le second penalty, je ne peux que saluer le courage de Wendie d'avoir pris ses responsabilités pour aller de nouveau tirer.

-Corinne Diacre


De son côté, Wendie Renard est revenue, après la rencontre, sur ce penalty finalement réussi  :

Je me suis dit "Ce n'est pas mon jour !" mais il faut savoir recommencer. Mon premier tir a fait poteau sortant au lieu de poteau rentrant, des fois ce sont des signes. J'ai pris mes responsabilités et j'ai décidé de le retirer. Dans le sport de haut niveau, si tu n'es pas armée mentalement, ça ne sert à rien de faire du sport. 

- Wendie Renard

 
Ce n'est pas la première fois lors de cette Coupe du monde que les nerfs de Wendie renard sont soumis à rude épreuve : lors du deuxième match de poule face à la Norvège, la défenseure martiniquaise avait inscrit un but contre son camp. 
 

En route pour les 8è de finale 

L'équipe de France se prépare maintenant pour le 8è de finale qui se déroulera dimanche 23 juin, au Havre. A 28 ans, l'expérimentée Wendie Renard sait que c'est une nouvelle compétition qui débute :  

Le bilan est positif, c'est ce qu'on voulait: trois matches, trois victoires, afin de continuer sur notre série positive. On a fait le plein, en plus avec un beau public à chaque fois. Il faut continuer et bien récupérer, une autre compétition
va commencer.

- Wendie renard

 

Portrait de Wendie Renard

La1ere.fr a rencontré Wendie Renard avant le début de la Coupe du monde. Pour revoir ici son interview, c'est ici :