Mondial 2019 : les Bleues visent la première place face au Nigeria

Equipe de France foot
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Les remplaçantes invitées à la fête: déjà qualifiées pour les 8es de finale, les Bleues vont se présenter avec une équipe remaniée face au Nigeria ce lundi soir (21h heure de Paris) à Rennes. Elles veulent terminer en tête de leur poule et savourer l'engouement qui entoure ce Mondial.
 

La1ère avec AFP Publié le , mis à jour le

"On ne va pas changer toute l'équipe non plus. Comme l'objectif est d'aller chercher une troisième victoire, il faut qu'on reste sur la logique qui est la nôtre. Vous ferez les comptes, l'idée c'est de rester compétitif", explique Corinne Diacre, alors qu'un nul suffit à ses joueuses pour terminer en tête du groupe A.
 

 

Triplé de Gauvin

Grâce aux deux succès contre la Corée du Sud (4-0) et la Norvège (2-1), la sélectionneuse peut se permettre de faire souffler quelques cadres face à la 38e nation au classement Fifa. Leur dernière rencontre en match amical, en avril 2018 au Mans, s'était conclue sur un score de 8-0 en faveur de la France avec un triplé de la réunionnaise Valérie Gauvin. 
 


"Quelques changements"

"Depuis, le Nigeria a énormément travaillé. Le match sera complètement différent. Pour avoir rencontré le coach au tirage au sort, il m'avait promis que ce serait un match difficile", insiste toutefois Diacre. La technicienne a évoqué "quelques changements" et pourrait offrir leurs premières minutes en Coupe du monde à des joueuses comme Eve Perisset, latérale droit du PSG, ou à l'attaquante de Bordeaux Viviane Asseyi. Charlotte Bilbault (Paris FC), entrée en jeu contre la Norvège, a elle aussi une chance de démarrer. On espère voir aussi l'attaquante guadeloupéenne Delphine Cascarino. 


Les super Falcons

Même si les Super Falcons semblent à la portée des Bleues, les Tricolores les plus expérimentées gardent en mémoire leur première confrontation très disputée au début du Mondial-2011 en Allemagne, avec une courte victoire 1-0 grâce à un but de Marie-Laure Delie. Le Nigéria compte des joueuses de talent telles que Desire Oparanozie, qui connaît bien la France puisqu'elle joue à Guingamp, ou la joueuse de Barcelone Asisat Oshoala, auteure d'un superbe but contre les Coréennes (2-0).


Public conquis

Grâce à ce succès, les Nigérianes possèdent trois points, comme les Norvégiennes qui les avaient battues d'entrée 3-0. Un duel à distance a donc lieu entre les deux sélections pour assurer leur place en 8e de finale, alors que la Corée du Sud est tout proche de l'élimination. Pour les Françaises, ce match à guichets fermés à Rennes sera aussi un nouveau moment de communion avec le public, au rendez-vous de ce Mondial, entre les audiences record des deux premiers matches et la superbe ambiance au Parc des Princes et à Nice.


Finale avant l'heure

Cette fois, certaines remplaçantes auront l'occasion de fouler la pelouse et de se montrer. En rêvant, pourquoi pas, de secouer une hiérarchie qui semble cependant bien établie dans la tête de Corinne Diacre. Si ses joueuses terminent en tête, puis passent les 8es, elles ont de fortes chances de croiser la route des Etats-Unis, championnes du monde en titre, dès les quarts. Une finale avant l'heure.