Mondial 2018 : la Belgique se défait du Japon et accède aux quarts de finale

Les Belges passent en quarts (Mondial 2018)
© Zhong zhenbin / Imaginechina | Au centre de l'image, le milieu de terrain d'origine martiniquaise Axel Witsel et le gardien de but Thibault Courtois.

L'équipe de Belgique de football s'est qualifiée pour les quarts de finale du Mondial aux dépens du Japon (3-2) ce lundi soir. La seconde période du match a offert un magnifique spectacle aux spectateurs présents à Rostov.

Valentin Deleforterie
Publié le , mis à jour le

La Belgique, qui compte deux ultramarins dans ses rangs (le milieu Axel Witsel et l'entraîneur adjoint Thierry Henry), a retenu son souffle pendant un long moment ce lundi soir à Rostov, avant de s'imposer dans les derniers instant du match.


Les "Diables rouges" ont dominé les débats durant toute la première période, mais de manière stérile. Fait rare quand on connaît le potentiel offensif de l'équipe, il a fallu attendre la 16e minute pour assister au premier tir du match (une frappe contrée de Witsel). Un chiffre assez représentatif d'une première période moins spectaculaire que la seconde. 


De surprenants Japonais

Si personne n'imaginait les Japonais mener 2 à 0 face aux Belges, les Samouraïs, combatifs et determinés, ont pourtant bel et bien cueilli leurs adversaires après le retour des vestiaires. 

Sur une contre-attaque éclair, Haraguchi, lancé sur le côté droit, a mis le premier but côté nippon (48e). Puis les Japonais ont fait le break par l'intermédiaire de Kagawa, auteur d'une superbe frappe (52e) 
 

Les Belges au mental

D'abord assommés par les deux buts japonais, les Belges sont finalement parvenus à trouver les ressources mentales pour revenir au score. Vertonghen, de la tête, a réduit l'écart à la 69e, relançant totalement le match.

Cinq minutes plus tard, le remplaçant Fellaini (entré à la 65e) a doublé la mise, à nouveau de la tête sur un centre de Hazard (74e). Clou du spectacle : le troisième but belge, lui aussi inscrit par un remplaçant dans les derniers instants de la partie. Quelques secondes avant que l'arbitre ne siffle les prolongations, Chadli, sur un contre foudroyant mené par De Bruyne, a enterré les espoirs nippons(90e+4).
Thierry Henry console Yoshida après le match
© LAURIE DIEFFEMBACQ / BELGA MAG / BELGA | L'entraîneur adjoint de la Belgique, Thierry Henry console Yoshida après le match.
 

Brésil-Belgique en quarts

Ce succès, 3 buts à 2, a de quoi mettre en confiance les Belges avant l'alléchante confrontation de vendredi. Les Diables rouges affronteront le Brésil de Neymar, qui s'est défait ce lundi du Mexique (2-0).

L'affiche, entre deux formations très offensive, est manifestement très attendue sur les réseaux sociaux.