Une militaire calédonienne de l'opération Sentinelle se suicide avec son arme à Roissy

Militaire de l'opération Sentinelle (photo d'illustration).
© Nicolas Liponne / NurPhoto | Militaire de l'opération Sentinelle (photo d'illustration).

La militaire de l'opération Sentinelle qui s'est suicidée avec son arme lundi dernier à Roissy est originaire de Nouvelle-Calédonie. La jeune femme de 24 ans a été retrouvée morte dans sa chambre.

La1ère.fr Publié le , mis à jour le

Une militaire de 24 ans originaire de Nouvelle-Calédonie et appartenant à la mission antiterroriste Sentinelle s'est donnée la mort lundi avec son arme de service dans sa caserne à l'aéroport de Roissy, a appris La1ère.fr de sources concordantes, confirmant une information du Parisien.
 

Une enquête ouverte

La jeune femme a été retrouvée par ses collègues dans la chambre qu'elle occupait dans une caserne de l'armée lundi en début d'après-midi, selon une source proche du dossier. 

Le porte-parole du gouverneur militaire de Paris a également confirmé le décès de cette jeune calédonienne sans donner plus de détails. Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de Villepinte (Seine-Saint-Denis) pour recherche des causes de la mort.