Les faits se sont produits lundi 3 septembre 2018 dans la gare de Combs-la-ville vers 10h30 selon le Parisien. Une maman originaire de Mamoudzou qui tenait dans ses bras un petit garçon d’un mois s’est jetée sous un train. Ils sont morts sous le coup, fauchés par une rame du RER D.
 

Rentrée scolaire

Personne n'a pu empêcher la maman de mettre fin à ses jours. Une enquête a été ouverte et confiée aux policiers de Moissy-Cramayel. Les premiers éléments laissent à penser qu'il s'agit bien d'un suicide. Juste avant son geste, la victime avait accompagné son fils aîné pour qu’il fasse sa rentrée scolaire.

Guy Geoffroy,  le maire de Combs-la-Ville, a expliqué à Alain Rosalie d’Outre-mer 1ère que la famille venait tout juste d'emménager dans sa commune. Ecoutez ci-dessous son témoignage :
 

Votre navigateur ne supporte pas le HTML5 audio


La maman mahoraise était venue inscrire son fils aîné à l’école vendredi dernier. Le maire de Combs-la ville  a appris avec "stupeur et infinie tristesse" cette tragédie et se dit "abasourdie et très triste" après ce drame.
 

Hospitalisée à Mamoudzou

Selon nos confrères de Mayotte la 1ère, le mari de cette jeune maman mahoraise l’avait quitté. Après l’annonce du décès de sa fille et de son petit-fils, la mère de la jeune femme sous le choc a été hospitalisée mardi matin à l’hôpital de Mamoudzou.