Quelle feuille de route pour Emmanuel Macron à Mayotte ?

Macron à Mayotte

Emmanuel Macron à Mayotte, au mois de juin prochain. Il sera le troisième  président de la République à fouler le sol de l’île au lagon, après Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande.
 

Chamsudine Ali
Publié le , mis à jour le

Emmanuel Macron ne vient pas en terre inconnue. Lorsqu’il n’était encore que candidat à la magistrature suprême, le premier marcheur avait fait un voyage éclair et avait tenu un discours qui n’était pas vraiment passé, du moins, dans son volet qui traitait de la coopération entre Mayotte et l’Union des Comores.
Un peu moins de deux ans plus tard, le désormais président Emmanuel Macron a-t-il évolué ?
L’idée d’un co-développement demeure,  il a parlé de "pacte de développement" avec l’Union des Comores devant les élus de l'outremer. Une voix que peu de mahorais, et leurs responsables politiques  entendent.
La question de l’immigration comorienne vers Mayotte sera au centre de ce déplacement. Le président de l’association des maires de Mayotte, Saïd Omar Oili qui avait accueilli le candidat d’En Marche dans sa commune, a rappelé la chaleur de l’accueil des mahorais. Mais entre-temps, la déception a grandi, la contestation avec elle.
Les bisous et les colliers de fleurs pourraient être moins nombreux à sa descente d’avion. Mais, Emmanuel Macron ne risque cependant pas grand-chose en allant sur île qui s’est éprise d’amour pour la France depuis des décennies.
C’est son mouvement politique, La République En Marche qui jouera gros ce jour-là.
Si le parti du président a des élus locaux locaux, il s'agit de néo-convertis au "macronisme". LaREM devra se construire une assise à Mayotte, à partir des prochaines élections locales; les municipales et les cantonales. Tout le monde se souvient de la foire d'empoigne entre des leaders politiques de Mayotte, à l'aéroport de Pamandzi à l'arrivée du candidat Emmanuel Macron et la bousculade pour monter sur la scène où le future président de La République allait prononcer son discours. Personne n'a oublié non plus le fait qu'aucun candidat aux dernières législatives n'avait clairement obtenu l'investiture de La République En Marche.
Car, c'est aussi le fondateur de LaREM qui arrive sur le 101ème département français au mois de juin prochain :
Jaques Chirac a été le premier. Nicolas Sarkozy a organisé la consultation sur la départementalisation et a "départementalisé" Mayotte. François Hollande reste comme étant celui qui a accordé l'indexation. Que pourrait faire Emmanuel Macron pour marquer l'Histoire de ce bout de France coincé entre Madagascar et l'frique ? 

L'actu en vidéo

BASKET : Maurice- Mayotte aux JIOI 2019

Les conseils du coach Faïz Subra à l'équipe de Basket de Mayotte face à Maurice.