L'initiative de ce double projet est née au cours de la 6 ème édition de ce forum qui vient de s' est tenue du 25 juin au 1 juillet 2018 à Mamoudzou.

Voici les explications de Jean-Denis LARROZE, Secrétaire Général, Directeur des Services Chambre de Métiers et de l'Artisanat de Mayotte : 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.


 " Quand on a commencé à monter le défilé l'an dernier, il y avait un défilé où il n’y avait que des artisans de Mayotte et puis il n’y avait que un ou deux comoriens. Cette année 2018, malheureusement, les comoriens n’ont pas pu venir mais par contre, il y avait 3 stylistes malgaches qui étaient là, 5 stylistes mahorais et on a invité 2 stylistes réunionnais bien que la manifestation soit réservée aux chambres qui adhèrent à l' ARCMA OI. 
La chambre de la Réunion n’adhère pas à  l’Assemblée régionale des chambres de métiers et de l’artisanat de l’Océan Indien (ARCMA-OI ) mais on a dit qu’on les invite quand même puisque ça va être le premier pas et eux vont nous faire la publicité."

Un défilé de mode au fil des îles

 " Alors quand on a commencé à travailler pour préparer  le défilé, on s’est aperçu qu’il n’y avait pas une grande visibilité des couturiers et des stylistes de la zone et même à La Réunion qui est quand même un département très évolué, ils trouvent que c’est très difficile de faire la promotion des couturiers, des stylistes de la Réunion. Donc on s’est dit qu’ on va voir si le défilé qu’ on a fait cette année 2018 se passe bien, s’il y a du succès, s’il y a du monde, peut-être qu’ on pourrait le faire tourner dans les îles pour montrer le savoir-faire de tous nos artisans, ce qui donnerait un coup de projecteur sur les stylistes, sur tous ceux qui savent faire et ça pourrait déboucher sur la création d’une école de formation de stylisme, de couture et on a ajouté la cordonnerie puisque les chaussures, ça va aussi avec les vêtements et une école de formation dans ce secteur n’ existe pas. Donc voilà l’idée qui nous est venue. On a rencontré le service du SGAR (secrétaire général pour les affaires régionales) pendant le forum qui nous dit que c’était une excellente idée, qu’ils étaient prêts à nous appuyer dans le cadre des fonds européens.
C'est ainsi que nous sommes en train de monter deux dossiers.
Le premier dossier, c’est le financement de cette tournée du défilé de mode. On a imaginé tout un tas de noms et on s’est arrêté sur le nom qui n’ est peut-être pas définitif : Au fil des îles, au fil comme le fil de couture … On voudrait faire, comme on a fait ici, ce défilé à Moroni en s’appuyant sur l’ Union des Chambres des Comores, ensuite, l’ organiser à Majunga, à Nosy-Be, à Diégo, à Tana et à La Réunion. Ce qui nous ferait un grand circuit qui permettrait de montrer tout le savoir-faire de nos îles et de dire ,désormais, vous pouvez vous former dans ces métiers-là."

Votre navigateur ne supporte pas le HTML5 audio


Jean - Denis LARROZE : " Nous sommes en train de travailler sur la première partie de la tournée en sachant qu’ici à Mayotte, on a profité d’une manifestation qui était le Forum des métiers, dans les autres endroits, on va s’appuyer sur les chambres locales et sur les grands hôtels.
On va proposer à un grand hôtel de Moroni, pareil à Majunga, Nosy Bé et à La Réunion, on va s’appuyer sur eux en disant : voilà, nous on vous emmène un défilé de mode pour une de vos soirées, clé en main, vous vous occupez de tout, de la sono, du podium et nous, on fait la promotion des stylistes mais au-delà des stylistes, c’est la promotion des chambres des métiers et c’est l’ artisanat. Il faut qu’on parle de tout pour qu’on puisse mettre en place cette école."

Votre navigateur ne supporte pas le HTML5 audio

Des diplômes français reconnus partout

" Nous ne savons pas encore comment va s’appeler cette école. Pour sa localisation, si on utilise les fonds européens, c’est 70% de l’action qui doit être fait à Mayotte. Il faut que ça soit fait avec un partenaire étranger.Ca ne nous pose pas de problème, c’est la chambre des métiers de Mayotte qui porterait le projet avec comme partenaire étranger l’assemblée régionale des chambres des métiers qui regroupe toutes les chambres de la zone de
l'Océan indien. Pour le lieu, ça sera 70% à Mayotte et 30% à l’extérieur.

Ça va déboucher sur des diplômes de type CAP et de type professionnel français pour qu’on puisse s’en servir partout. On ne peut pas faire un CAP de Madagascar puisqu’il n’est reconnu nulle part sauf à Madagascar. On pourrait peut-être organiser toute la partie théorique de CAP ici à Mayotte et la deuxième partie, toute la partie professionnelle pratique , on pourrait la faire à Madagascar parce qu' à Madagascar, il y a tous les grands couturiers…que ce soit dans le haut de gamme ou dans les coutures de tous les jours...à Antsirabe , il y a Décathlon qui est là-bas. On va mixer tout le monde, des formateurs de chez nous à Mayotte, des formateurs malgaches et autres.
Il faut qu’il y ait des jeunes mahorais, malgaches, comoriens et on verra comment répartir la promotion en sachant qu’une promotion ne doit pas dépasser entre 12 et 15 jeunes."

Votre navigateur ne supporte pas le HTML5 audio


 Forum des Métiers et de l’Artisanat de Mayotte, la plus grande manifestation artisanale de l’Océan indien : Bilan 2018.

Votre navigateur ne supporte pas le HTML5 audio

Propos recueillis par EMMANUEL TUSEVO-DIASAMVU

SUR LE MÊME SUJET : 

Les objectifs du Forum des métiers et de l'artisanat de l'Océan indien

https://www.artisanat.fr/forum-des-metiers-et-de-lartisanat-de-locean-in...

PHOTOS : Assul Confection sur mesure au 6 ème Forum des métiers et de l' artisanat

https://www.facebook.com/pg/assulconfection/posts/

ALBUM PHOTOS : Les lampions se sont éteints sur la 5e édition 2017 du Forum des métiers et de l’artisanat de l’océan Indien à Mayotte.

https://la1ere.francetvinfo.fr/mayotte/album-photos-lampions-se-sont-ete...

Emission de radio : Quel avenir pour l' artisanat à Mayotte et dans l' Océan Indien ? ( Les entretiens de Manu Tusevo Diasamvu Emmanuel)

https://la1ere.francetvinfo.fr/mayotte/emission-radio-entretiens-manu-qu...

Emission du 28 octobre 2017 

https://la1ere.francetvinfo.fr/mayotte/emissions-radio/entretiens-manu