Première réunion du comité de programmation pour répartir les 1,6 milliards d'euros alloués à Mayotte

Discours préfét conseil départemental
© Yoram Melloul | Le préfet pendant son discours à l’hémicycle du conseil départemental de Mayotte

Le comité de programmation du contrat de convergence et de transformation 2019/2020 s'est réuni pour la première fois au Conseil Départemental de Mayotte. Le but de cette réunion était de présenter la répartition des 1,6 milliards d'euros alloués au développement de Mayotte.

Yoram Melloul Publié le , mis à jour le

Salle comble dans l’hémicycle Younoussa Bamana du Conseil Départemental. Ce lundi 15 juillet, les représentants de l’État et les élus sont venus assister au premier comité de programmation du contrat de convergence et de transformation 2019 / 2022. L’objectif, présenter la manière dont vont être alloués les 1,6 milliards d’euros financés en grande partie par l’État (66%) et les collectivités (24%) pour accélérer le développement de Mayotte.
 

Salle conseil départemental
© Yoram Melloul | L'hémicycle Younoussa Bamana était plein pendant la présentation.
Le contrat de convergence 2019/2022 représente « une moyenne annuelle de 412 millions d’euros, contre 63 millions d’euros dans le cadre du Contrat de Projet État Région, a souligné Soibahadine Ibrahim Ramadani, le président du conseil départemental de Mayotte.  C’est un gain très significatif ! » Pour lui, les actions qui seront mises en place grâce à ces fonds vont « permettre de poser les bases d’un rattrapage du territoire en équipements indispensables pour son essor. »

Le préfet, Dominique Sorain, a appuyé son propos quelques minutes plus tard lors d’un discours prononcé devant l’assemblée : « L’État ne s’était pas suffisamment engagé pour Mayotte. Il fallait redonner de la confiance. » Voilà qui semble être fait, à en croire les applaudissements soutenus de l'assemblée conquise. « Quand je suis venu la première fois au conseil départemental, l’ambiance était bien moins apaisée » souligne le préfet, arrivé à Mayotte en plein mouvement social, en mars 2018.
 

Comment seront répartis les fonds ?


La grande majorité des fonds sera dédiée à la construction d’infrastructures scolaires avec 477,5 millions d’euros investis. La mise au niveau des routes et des transports représente la deuxième part du budget (260 millions d’euros), suivi des logements et de la requalification urbaine (220 millions d’euros) et des investissements dans le secteur de la santé (216 millions d’euros).
Schéma
© Yoram Melloul | Comment seront répartis les fonds dédiés au développement de Mayotte ?
Lors de son discours Dominique Sorain a appuyé le fait que ce plan était « une nécessité absolue pour Mayotte » et qu’il permettra de « soutenir et développer l’activité économique. » C’est désormais aux acteurs de l’île, et notamment aux collectivités, de se mettre au travail pour réussir à utiliser cet argent en faveur des Mahorais. « Bien sûr qu’il faudra plus de crédit, a rajouté Dominique Sorain, mais commençons par bien utiliser ceux-là ! C’est pourquoi nous devons tous être engagés. »

Ainsi, une nouvelle méthode de suivi des projets, avec un guichet unique, a été mise en place pour faciliter les demandes de subventions. Dans le cadre de cette programmation, 163 projets ont déjà été engagés ou soutenus à hauteur de 180,5 millions d’euros en 2019. 27 nouveaux projets ont été sélectionné en juillet 2019. 

Le prochain comité de programmation aura lieu en septembre.

L'actu en vidéo

Lanto Thomas directrice de Matis invitée de Zakweli

Lanto Thomas directrice de Matis invitée de Zakweli du 14 octobre 2019