Paroles de Marine LE PEN sur Mayotte

MARINE
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU : MARINE LE PEN ( R.N.)

Elections Européennes 26 Mai 2019:En campagne à Mayotte pour promouvoir le projet de "L' Outre -mer au coeur de l'Alliance Européenne des Nations,la Présidente du Rassemblement National,Marine LE PEN, a pu se rendre compte des changements ou pas dans l'île depuis son précédent voyage il y a deux ans

Emmanuel Tusevo
Publié le , mis à jour le

Paroles de Marine LE PEN sur Mayotte

Après la visite du CRA , Centre de Rétention Administrative, le 26 mars 2019

LE PEN
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU : MARINE LE PEN AU CRA

Immigration clandestine, droit du sol, insécurité

- " On a le sentiment que ceux qui sont confrontés à l’immigration clandestine et qui sont censés la réguler, sont dans la situation de SISYPHE, c'est à dire à monter la colline et puis le rocher redescend et chaque jour, ça recommence.
SISYPHE :  
https://fr.wiktionary.org/wiki/Sisyphe


-Il faut mettre en place, d'une manière drastique, la politique dissuasive d'immigration, c'est à dire, couper tout ce qui fait que les gens viennent et font tout ce qui est possible pour pouvoir rester à Mayotte, soit en situation irrégulière, soit pour obtenir une situation régulière. Les conséquences sur la vie quotidienne des Mahorais sont catastrophiques. Il faut prendre le mal à la racine, supprimer TOTALEMENT le droit du sol, avoir une discussion ferme avec Les Comores.

-Il faut couper toutes les aides qui, en réalité, sont accordées aux clandestins et qui coûtent une véritable petite fortune et tout cet argent manque dans les infrastructures, les investissements économiques de Mayotte.

Insécurité, Etat, Mayotte prison et décharge à ciel ouvert !

-Arrêter cette immigration clandestine, c’est arrêter en très grande partie l’insécurité endémique qui frappe les Mahorais et qui fait que plus personne ne veut plus venir dans l’île. Les touristes ne viennent pas. A l’hôpital, on m’a expliqué qu'ils sont en très gros déficit. Il n’y a que 17 médecins libéraux. Ils ne veulent pas venir dans une prison à ciel ouvert, dans une décharge à ciel ouvert parce qu'en plus il y a des problèmes environnementaux et sanitaires majeurs.
LE PEN
© PHOTO EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU : MARINE LE PEN DANS LA COUR INTERIEURE DU CRA
LE PEN

Après la rencontre avec les membres du CODIM le 27 mars 2019

Abandon par l' Etat , Mayotte un joyau, Elus démissionnaires.
LE PEN
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU :

-Les attentes du CODIM, ce sont des attentes à l' égard de l’Etat. Les membres du CODIM expriment une série de problématiques qui les empêchent de vivre dignement, de pouvoir entreprendre et à envisager un avenir pour leurs enfants.

Ils ressentent un abandon total de l'Etat qui prend des " mesurettes " quand il y a des crispations sociales mais qui n’a aucune construction à long terme pour cette île de Mayotte qui est pourtant un joyau.

-Les membres du CODIM sont confrontés à une bureaucratie dont ils ont le sentiment qu'elle les empêche d’avancer, qui les dévalorise et même qui est injuste à leur égard par rapport aux efforts qui sont déployés à destination des étrangers clandestins à Mayotte. Et accessoirement, ils ont face à eux des élus locaux qui ont, semble-t-il, d'autres préoccupations.
LE PEN
LE PEN

Après la visite de la maternité au CHM le 27 mars 2019

Services publics submergés


27 naissances dans les dernières 24 heures, 35 naissances samedi et la nuit de samedi à dimanche, c'est la plus grande maternité d'Europe. Le nombre d’accouchements est tout à fait spectaculaire. Ca correspond à peu près à 3 grands hôpitaux de Rennes cumulés par exemple. C'est ce que me disait un médecin qui arrivait précisément de Rennes. On voit que les services publics qui sont faits pour une population normalement de 250.000 personnes, en fait, sont tous submergés. 
A SUIVRE . . . 

EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU


 
Marine Le Pen en visite à Mayotte
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU | MARINE LE PEN



 

L'actu en vidéo

EXTRAIT : Réaction de Jean-François Colombet, préfet de Mayotte

Réaction de Jean-François Colombet, préfet de Mayotte, suite à un suicide d'un demandeur d'asile. Extrait du JT de Mayotte la 1ère du 30 juillet 2019.