Le plateau sportif saccagé après l’interdiction du « mouréngué » à Ouangani

Interdiction mouréngué

Le « mourengué », la boxe traditionnelle mahoraise, dégénère parfois en bataille entre bandes ravales. Pour prévenir les débordements le maire de Oungani l’a interdit, en représailles, un plateau sportif a été saccagé.
 

Papinot Zaïdani Publié le , mis à jour le

Le maire de la commune de Ouangani, au centre de Mayotte, a pris un arrêté interdisant la pratique du « mourengué », une boxe traditionnelle mahoraise. La raison évoquée est que le « mouréngué » tel qu’il est pratiqué par les jeunes aujourd’hui, n’a plus rien à avoir avec la tradition.
L’interdiction  a provoqué  le saccage du plateau sportif où est organisée, habituellement, la manifestation. Le « mourengué » est particulièrement prisé durant ce mois de ramadan.

L'actu en vidéo

EXTRAIT : Réaction de Jean-François Colombet, préfet de Mayotte

Réaction de Jean-François Colombet, préfet de Mayotte, suite à un suicide d'un demandeur d'asile. Extrait du JT de Mayotte la 1ère du 30 juillet 2019.