Mayotte, base arrière des fauteurs de troubles aux Comores, selon Souef Mohamed Elamine

Souef Mohamed Elamine

Les soupçons  du ministre comorien des affaires étrangères sont dirigés vers Mayotte. Il a affirmé en conférence de presse qu’il pourrait s’agir d’une tentative de déstabilisation des Comores qui aurait ses origines à Mayotte.
 

Faïza Mzé Soulé Publié le , mis à jour le

Les théories sur les commanditaires de la tentative d’attentat de samedi dernier contre le vice-président de l'Union des Comores, Moustadroine Abdou sont nombreuses.
3 jours après la tentative d’attentat à Anjouan, le ministre des affaires étrangères s’est exprimé au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue mardi dernier. Il a fermement condamné cet acte, mais il a ensuite affirmé que Mayotte a eu par le passé à servir de base arrière pour les opérations de déstabilisation du pays.
Selon Souef Mohamed Elamine, le chef de la diplomatie comorienne, « Il y a des mercenaires qui ont circulé dans cette région et qui ont bénéficié des facilités de certains services par le passé à Mayotte. Il n’y a pas d’usine ni d’industrie de fabrication d’armes à Anjouan ». A 5 jours du référendum près de 100 militaires ont été envoyés en renfort à Anjouan, lundi dernier.

Les soupçons du ministre comorien des affaires étrangères

L'actu en vidéo

EXTRAIT : Réaction de Jean-François Colombet, préfet de Mayotte

Réaction de Jean-François Colombet, préfet de Mayotte, suite à un suicide d'un demandeur d'asile. Extrait du JT de Mayotte la 1ère du 30 juillet 2019.