Jacques Toubon et Mansour Kamardine : les droits des étrangers et ceux des mahorais

Com Des Lois devant les manifestants à Mamoudzou
La délégation de la commission des Lois de l'Assemblée nationale à la rencontre des manifestants devant le bureaux des étrangers à la préfecture de Mamoudzou

Le Défenseur des droits prend souvent position dans différents domaines concernant Mayotte, notamment sur les droits  des enfants et l’immigration clandestine. Le 24 septembre dernier il a parlé « d'atteintes graves » aux droits des étrangers, ce qui a provoqué la réaction du député de Mayotte.
 

Géniale Attoumani Publié le , mis à jour le

Jacques Toubon a dénoncé « des atteintes graves » aux droits des étrangers à propos du blocage du bureau des étrangers à la préfecture de Mayotte. Des membres du Collectif pour la défense des intérêts de Mayotte empêchent la reprise de la délivrance des  titres de séjour tant que Moroni refuse de reprendre les comoriens expulsés de Mayotte dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine. Le député LR de Mayotte a répondu au Défenseur des droits en l’invitant à venir sur le 101ème département français constater que les mahorais sont « victimes de discriminations graves » et que l’immigration incontrôlée menace les équilibres du territoire.   

Mansour Kamardine invite Jacques Toubon à venir à Mayotte