La grève au centre hospitalier de Mayotte serait-elle en train de diviser le personnel ?

Rigotar

Il y a d'un côté les grévistes, de l’autre ceux qui continuent à exercer. Tous dénoncent des conditions de travail difficiles au CHM. Mais, les médecins condamnent tout de même les méthodes utilisées. Pour les grévistes, il est juste question de revendiquer leurs droits.

Chamsudine Ali
Publié le , mis à jour le

Anli Rigotar, intersyndical CHM, dr Javaudin, syndicats des praticiens hospitalier de Mayotte :

CHM